Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Tours : plainte contre X suite à la présence d'amiante sur l'île Aucard et l'île aux Vaches

vendredi 29 mars 2019 à 5:55 Par Boris Compain, France Bleu Touraine

Un avocat porte plainte contre X le 29 mars pour non-respect de la réglementation sur les déchets dangereux. Selon Maitre Lafforgue, les autorités se sont rendues coupables d'une négligence dangereuse en exposant plusieurs agents municipaux à de l'amiante, entre 2008 et 2012, sur deux îles de Loire.

Illustration : manifestation de travailleurs de l'amiante à Paris le 22 mars 2019
Illustration : manifestation de travailleurs de l'amiante à Paris le 22 mars 2019 © Maxppp - Thomas Padilla/MAXPPP

Indre-et-Loire, France

Il devrait bien y avoir un procès en correctionnel concernant la présence d'amiante sur l'île Aucard et l'île aux Vaches, à Tours. Un plainte contre X va être déposée ce vendredi 29 mars pour non-respect de la réglementation sur les déchets dangereux. Entre 2008 et 2012, plusieurs agents de la ville de Tours ont été exposés à l'amiante, sans protection, suite à la destruction d'anciens puits de captage sur ces îles de la Loire. 

Aujourd'hui, un agent souffre d'un cancer reconnu comme lié à l'amiante, et huit autres ont reçu une attestation d'exposition à l'amiante par leur employeur. Maitre Lafforgue va donc saisir la justice aujourd'hui au nom de ces salariés, au nom de la CGT et au nom de l'Association de Victimes de l'Amiante du Centre : "On a détruit des canalisations en amiante, on les a broyées et dispersées dans le sol, et tout ça sans en informer les agents, sans les protéger non plus, évidemment. L'attitude des autorités a été particulièrement négligente puisque cela a été fait sans aucun respect de la réglementation protectrice des travailleurs en matière d'amiante et sans aucun respect de la réglementation en matière d'environnement concernant la gestion des déchets dangereux.  Nous décidons de déposer plainte pour que les responsables de ce scandale viennent s'expliquer devant les agents de la ville de Tours au cours d'une audience correctionnelle

"Dès lors que vous touchez un matériau en amiante, vous devez respecter une réglementation très précise et prendre des précautions infinies. Rien n'a été fait. C'est comme si on avait déposé des copeaux de bois dans le sol." Maitre Lafforgue

Il y a quelques jours, Philippe Briand, le président de la Métropole, a dit vouloir faire toute la lumière sur les responsabilités dans cette affaire, qui le met "en colère". La Métropole a récupéré la gestion de l'eau depuis 2 ans.  Ca veut notamment dire que c'est elle qui va devoir payer la dépollution de l'île Aucard et de l'île aux Vaches.  La facture devrait approcher les 13 millions d'euros.