Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Tours: Plusieurs interpellations après la manifestation des gilets jaunes en centre-ville

dimanche 25 novembre 2018 à 10:42 Par Pierre-Antoine Lefort, France Bleu Touraine

Des heurts ont éclaté samedi après-midi et dans la soirée entre manifestants et forces de l'ordre, en centre-ville de Tours et dans le quartier des Deux-Lions Cinq personnes ont été interpellées.

Les affrontements entre policiers et manifestants ont duré plusieurs heures samedi soir en centre-ville de Tours.
Les affrontements entre policiers et manifestants ont duré plusieurs heures samedi soir en centre-ville de Tours. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Tours, France

Ce dimanche matin, la situation est calme en Indre-et-Loire. Les gilets jaunes se reposent après une journée de mobilisation très suivie samedi, notamment aux péages des autoroutes.  A 11 heures, quelques actions sont en cours à Noyant-de-Touraine, la Roche-Clermault ou encore au carrefour de Port Boulet et à Château-Renault. 

Samedi, si la plupart des actions se sont déroulées dans le calme, des débordements ont eu lieu en fin de journée. 

En marge de la manifestation en centre-ville de Tours, des casseurs et des bandes de jeunes se sont greffés aux gilets jaunes, dans l'après-midi. Des affrontements ont éclaté avec les forces de l'ordre, ils ont duré près de cinq heures avant que le calme ne soit retrouvé place Jean-Jaurès. Selon la préfecture, douze personnes ont été légèrement blessées. 

Cinq gardes-à-vue à Tours

Ce dimanche matin, la Police nationale confirme cinq interpellations, dont celles de deux mineurs. Quatre place Jean-Jaurès et une au pont Saint-Sauveur. Les auteurs présumés d'agressions contre les forces de l'ordre ont été placés en garde à vue, qui doit durer 24 heures. Selon les autorités, il s'agit de personnes indépendantes au mouvement des gilets jaunes. 

Dans la matinée de samedi, deux gilets jaunes ont été interpellés au péage de Sorigny après avoir refusé de quitter les lieux lors de l'évacuation, après deux heures trente sur place.