Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Tours : un homme mis en examen pour l'assassinat d'une résidente dans un Ephad

-
Par , France Bleu Touraine, France Bleu

Une résidente d'une maison de retraite d'environ 90 ans, a été assassinée il y a une dizaine de jours à Tours. Le meurtrier présumé a été mis en examen et écroué jeudi. La victime est morte étouffée. Il pourrait s'agir d'une histoire liée à un viager.

L'auteur a été mis en examen jeudi 23 mai
L'auteur a été mis en examen jeudi 23 mai © Maxppp - Sébastien Jarry/Maxppp

Tours, France

À Tours, un individu a été arrêté et écroué. Il a été mis en examen jeudi pour assassinat. La victime est une résidente d'une maison de retraite médicalisée de Tours. Elle est morte étouffée par de la nourriture.

Un homme extérieur à l'établissement

La victime est morte étouffée par de la nourriture, alors que la femme âgée d'environ 90 ans était anorexique et qu'elle ne pouvait s'alimenter toute seule. Selon nos informations, l'auteur présumé est une personne de l'extérieur de l'établissement. Cet assassinat serait tout le contraire du crime crapuleux. Il a été réfléchi, calculé et préparé de longue date, digne d'un roman d'Agatha Christie.

Une histoire de viager ?

Le mobile pourrait être une histoire liée à un viager. Depuis jeudi soir, l'auteur présumé a été placé en détention provisoire et une information judiciaire a été ouverte. L'individu a été mis en examen pour assassinat. Les faits se seraient produits il y a une dizaine de jours.