Faits divers – Justice

Tours : un juge convoque un labrador pour tenter d'élucider un meurtre

Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine jeudi 3 avril 2014 à 15:50

Un labrador (illustration)

Tango, un labrador de 9 ans, a été examiné par un expert vétérinaire pour voir s'il reconnaissait le meurtrier de son maître âgé de 27 ans. Le chien est perturbé depuis le décès. La procédure a été un échec total. L'avocat d'un suspect s'interroge sur cette drôle de procédure demandée par un juge de Tours.

Un juge d'instruction de Tours a donc fait appel à un chien pour élucider un meurtre . Les faits ont eu lieu il y a deux ans dans la région de Tours.

Tango , un labrador de 9 ans, a été témoin du meurtre de son maître, un homme de 27 ans. L'animal est visiblement perturbé depuis le décès de son maître. En juillet 2012, les magistrats ont donc tenté de le "faire parler". Confronté à cinq suspects armés d'une batte de baseball, les réactions de l'animal  étaient en même temps analysées par des experts vétérinaires.

Il faut que la preuve soit rigoureuse

Des méthodes qui ne sont pas vraiment du goût de l'avocat du suspect, maître Grégoire Lafargue , surpris par cette drôle de procédure. Il faut des preuves tangibles dans une enquête, insiste l'avocat. Et non pas regarder "si le chien lève la papate, retrousse la babine gauche ou remue la queue".

Maître Lafargue parle "de pure déraison" . Au final, la confrontation a été un échec total : Tango n'a pas su reconnaître l'agresseur . L'affaire a donc été renvoyée à une date ultérieure devant les assises d'Indre-et-Loire.

"Vous accepteriez d'être renvoyé devant une cour d'assises parce qu'un chien a levé la patte" ?