Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tours : une rixe fait plusieurs blessés dans le quartier du Sanitas

-
Par , France Bleu Touraine

Une information judiciaire pour violences aggravées avec armes en réunion a été ouverte ce dimanche par le parquet de Tours. Dans la nuit de vendredi à samedi dans le quartier du Sanitas, quatre personnes ont été blessées à la suite d’une rixe qui s'est déroulée notamment dans un appartement.

Le commissariat de police de Tours
Le commissariat de police de Tours © Radio France - Denis Guey

Une information judiciaire pour violences aggravées avec armes en réunion a été ouverte ce dimanche soir à la suite d'une rixe qui s'est déroulée dans le quartier du Sanitas à Tours dans la nuit de vendredi à samedi dernier. Une altercation entre plusieurs personnes a fait quatre blessés.

De nombreuses zones d'ombres restent à éclaircir par les enquêteurs

A ce stade de l'enquête on sait simplement qu'en allant apporter à manger à des sans papiers qui squattaient un appartement, une jeune femme a semble t-il eu un échange virulent avec un groupe d'individus qui étaient au pied de l'immeuble. S'en ai suivi une rixe dans le logement puis à l'extérieur du bâtiment. L'un des squatteurs a été grièvement blessé, il a reçu de nombreux coups violents, notamment à la tête, il est toujours hospitalisé mais ses jours ne sont pas en danger. 

Une autre personne a été légèrement blessée par une arme blanche au thorax, elle a été placée en garde à vue, l'homme sera présenté à un juge d'instruction dans la matinée de lundi. Enfin deux autres squatteurs ont été plus légèrement touchés. L'enquête se poursuit car les versions des différents protagonistes sont contradictoires. Par ailleurs, certains des auteurs présumés n'ont pu être interpellés.

c

Choix de la station

À venir dansDanssecondess