Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tous les religieux séquestrés en Haïti, dont deux Français, ont été libérés

- Mis à jour le -
Par , France Bleu, France Bleu Armorique

Les deux religieux français séquestrés en Haïti ont été libérés, a-t-on appris ce vendredi 30 avril. Dix personnes avaient été enlevées le 11 avril près de la capitale, Port-au-Prince. Trois des religieux avaient déjà été libérés le 23 avril.

Tous les religieux séquestrés depuis mi-avril en Haïti ont été libérés, dont le missionnaire breton Michel Briand, la Mayennaise Agnès Bordeau - Photo d'illustration
Tous les religieux séquestrés depuis mi-avril en Haïti ont été libérés, dont le missionnaire breton Michel Briand, la Mayennaise Agnès Bordeau - Photo d'illustration © AFP

Après une vingtaine de jours de captivité en Haïti, c'en est fini du calvaire de sœur Agnès Bordeau et du père Michel Briand. Avec leurs camarades d'infortune, ils ont été libérés ce vendredi 30 avril. Le 11 avril, à la Croix-des-Bouquets, près de la capitale, dix personnes, dont sept religieux catholiques avaient été kidnappées. Parmi elles, cinq Haïtiens et deux Français originaires de l'ouest de la France, un prêtre et une sœur. Trois membres de la famille d’un prêtre haïtien, qui n'a pas été kidnappé, ont également été enlevés. Le 23 avril, trois religieux enlevés avaient déjà été libérés. Les deux Français faisaient ainsi partie des personnes encore en captivité, jusqu'à ce vendredi. Ils sont désormais libres, tout comme père Evens Joseph, ancien curé de Tonnay-Charente (Charente-Maritime).

Nos premiers mots vont à l’endroit de nos frères et sœurs libérés, pour leur dire notre joie et notre grande satisfaction de les retrouver sains et saufs.

Ce vendredi 30 avril, la Société des prêtres de Saint-Jacques, à laquelle ils appartiennent, fait savoir que tous les religieux catholiques sont désormais libres. "Nous avons retrouvé nos confrères, les religieuses et les membres de la famille du Père Jean Anel Joseph en bonne santé", a affirmé l'institut missionnaire. Les ravisseurs réclamaient une rançon d'un million de dollars, mais l'institut missionnaire n'a pas précisé dans son communiqué de presse si une rançon a été versée pour mener à bien cette libération.

Les deux religieux catholiques français relâchés "sont affaiblis", mais "ils n'ont pas été maltraités physiquement", saluait ce vendredi sur franceinfo le père Stevenson, de la Société des prêtres de Saint-Jacques. Pour l'instant, père Michel Briand et sœur Agnès Bordeau sont soignés à l'hôpital, sous surveillance car "ils n'ont pas pu boire ni manger correctement pendant une vingtaine de jours".

Au lendemain de leur enlèvement, le parquet de Paris avait ouvert une enquête pour "enlèvement et séquestration en bande organisée". La police haïtienne soupçonne un groupe armé très actif dans le secteur, le groupe 400 Mawozo, d'être à l'origine de l'enlèvement des sept religieux.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess