Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Toussaint : attention aux vols dans les voitures quand on va fleurir les tombes

vendredi 26 octobre 2018 à 18:11 Par Nicolas Blanzat, France Bleu Limousin et France Bleu

La gendarmerie de la Corrèze lance un appel à la vigilance à l'occasion de la Toussaint. Car, chaque année, des cas de vols sont signalés dans les voitures alors que leurs propriétaires sont en train de fleurir les tombes dans les cimetières.

Bien fermer sa voiture et ne pas laisser d'effets personnels dans l'habitacle du véhicule quand on va fleurir les tombes dans les cimetières
Bien fermer sa voiture et ne pas laisser d'effets personnels dans l'habitacle du véhicule quand on va fleurir les tombes dans les cimetières © Radio France - Nicolas Blanzat

Brive-la-Gaillarde, France

Attention aux vols dans les voitures quand vous allez fleurir les tombes de vos aïeux pour la Toussaint. Alors qu'il devrait y avoir beaucoup de monde dans les cimetières, ce week-end, c'est le message d'alerte lancé par la gendarmerie de la Corrèze. Car, tous les ans à cette période, des malfaiteurs sévissent aux abords des cimetières.

"Les gens oublient parfois quelques précautions d'usage"

Ils profitent des oublis de certains propriétaires qui ne ferment pas leurs voitures... ou commettent des effractions si des effets personnels sont visibles dans l'habitacle des véhicules. "Les gens oublient parfois quelques précautions d'usage" explique le lieutenant-colonel Ameye, commandant en second du groupement de gendarmerie de la Corrèze. "Il faut bien verrouiller les portes et le coffre quand on a descendu les fleurs. Et puis, ne rien laisser d'apparent à l'intérieur qui pourrait attirer les convoitises. Comme les téléphones portables, les sacs, les portefeuilles, etc." Car les cimetières, souvent excentrés des bourgs des communes, sont des cibles "pour des voleurs qui rôdent et qui peuvent être à l'affût en observant les comportements." 

Des cas tous les ans

Malgré ces recommandations, des cas sont observés tous les ans en Corrèze. Selon les années, entre cinq et dix sont environ recensés par les gendarmes du département. Le lieutenant-colonel Ameye rappelle qu'en cas d'effraction, "il faut tout de suite appelez les forces de l'ordre et surtout ne pas toucher le véhicule pour permettre les relevés d'empreintes éventuellement laissées par les auteurs." Le mieux est encore de suivre les bons réflexes exposés plus haut.