Faits divers – Justice

Toussaint : la mise en garde des gendarmes de Colmar contre les vols à la roulotte près des cimetières

Par France Bleu et Guillaume Chhum, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu vendredi 28 octobre 2016 à 19:30

Illustration vol à la roulotte
Illustration vol à la roulotte © Maxppp - PHOTOPQR/VOIX DU NORD

La gendarmerie de Colmar met en garde les automobilistes contre les vols à la roulotte près des cimetières. Pendant la Toussaint, des individus s'emparent de vos sacs laissés visibles dans votre voiture, pendant que vous fleurissez les tombes. Un phénomène qui dure depuis quelques années.

La gendarmerie de Colmar met en garde les automobilistes contre les vols à la roulotte qui se multiplient en cette période de la Toussaint. Des individus s'emparent de vos sacs ou téléphones portables, laissés sur le siège avant, alors que vous êtes partis entretenir les tombes dans les cimetières.

Des vols à la roulotte près des cimetières qui sont récurrents depuis plusieurs années

Un vol de ce type a eu lieu la semaine dernière à Neuf-Brisach. Des vols, à cause de quelques minutes d'inattention. "Il suffit de laisser ses affaires sur le siège avant ou sur la plage arrière de votre voiture. Au bout de deux ou trois minutes, vous n'avez plus rien," précise le capitaine Christian Bader, commandant en second de la compagnie de gendarmerie de Colmar.

Les gendarmes qui recommandent de ne rien laisser visible dans votre voiture, si vous allez fleurir les tombes des proches. Des individus peuvent vous surveiller aussi de loin . Ils peuvent s'apercevoir que vous mettez votre sac dans votre coffre. Ayez l’œil et en cas de doute appelez le 17.

Le capitaine Christian Bader avec Guillaume Chhum

Illustration gendarmerie  - Radio France
Illustration gendarmerie © Radio France - Guillaume Chhum

Attention aussi aux cambriolages dans les maisons avec le passage à l'heure d'hiver

Dans la nuit de samedi à dimanche, nous passons à l'heure d'hiver. Dès 17 heures il fera nuit. Dans les campagnes éloignées, il y a des individus qui profitent du changement d'heure pour commettre des cambriolages. Il y a une recrudescence en cette période.

_"Vous arrivez du travail chez vous vers 17 heures, vous sortez faire quelques courses. Des individus vous surveillent. Une fois que vous partez, ils cassent une vitre. Trois minutes suffisent pour qu'il s'emparent d'argent liquide, de bijoux ", _explique le capitaine Christian Bader.

L'officier de gendarmerie recommande donc aux habitants de lotissements ou de maisons individuelles d'être vigilants. En cas de doute, si vous observez des voitures près de chez vous, qui ne vous sont pas familières, vous composez le 17.

Les recommandations du capitaine Christian Bader sur les cambriolages

Partager sur :