Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Toxicomane battu à mort à Lille : un ado de 18 ans mis en examen pour homicide volontaire

vendredi 29 juin 2018 à 19:03 Par Hélène Fromenty, France Bleu Nord et France Bleu

L'une des dix personnes interpellées mardi dans une opération de police anti-stupéfiant, à Lille-Sud, a été mise en examen pour homicide volontaire et écroué. Ce jeune homme, à peine majeur, est soupçonné d'avoir tué un toxicomane de 29 ans, dans ce même quartier, au mois de mai.

Mardi matin, dix personnes ont été interpellée lors vaste opération de police à Lille-Sud.
Mardi matin, dix personnes ont été interpellée lors vaste opération de police à Lille-Sud. © Maxppp - Baziz Chibane/PHOTOPQR/VOIX DU NORD/MAXPPP

Lille, France

Un jeune homme de 18 ans a été mis en examen pour homicide volontaire et écroué, ce jeudi, dans le cadre d'une enquête sur la meurtre d'un toxicomane. Cet adolescent avait été interpellé mardi matin, à Lille-Sud, lors d'une vaste opération anti-drogues menée par la police judiciaire de la ville, épaulée par le RAID et la police nationale. 

C'est dans ce quartier, gangrené par le trafic de stupéfiants, qu'un toxicomane de 29 ans été tué le 26 mai dernier. Il avait été roué de coups pendant une dizaine de minutes par "une meute de jeunes" alors qu'il venait "chercher sa dose d’héroïne" précise une source proche de l'enquête à l'AFP. 

Trois autres personnes majeures, interpellées lors de l'opération de mardi, devaient être jugées ce vendredi en comparution immédiate pour trafic de drogues.