Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Tradition des mais : la maire de Moliets-et-Maâ porte plainte après la dégradation de l'arbre de la commune

mercredi 2 mai 2018 à 19:03 Par Paul Ferrier, France Bleu Gascogne

La maire de Moliets-et-Maâ est en colère. L'arbre érigé devant sa mairie par les jeunes du village, comme le veut la tradition, a été coupé et mis à terre la nuit juste après son installation le 30 avril au soir. Les mais installés à Capbreton, Labenne ou encore à Soustons ont connu le même sort.

A Moliets-et-Maâ, le mai a été redressé immédiatement après la découverte des dégradations.
A Moliets-et-Maâ, le mai a été redressé immédiatement après la découverte des dégradations. - DR

Moliets-et-Maa, France

C'est un peu la guerre des boutons en Sud Landes. Au départ, il y a la tradition : aller chercher un jeune pin, le décorer et l'ériger devant la mairie du village. Ce sont les associations de jeunes, pour remercier la municipalité de son soutien sur l'année, qui s'en occupent.

Sauf qu'à la tradition s'est greffée une autre habitude. Une guéguerre de clocher, un défi potache, voire énervant. Les jeunes des communes voisines viennent, la nuit de son installation, découper l'arbre pour en ramener les décorations dans leur propre village, comme des trophées. C'est de plus en plus courant ces dernières années et, cette fois, Moliets-et-Maâ, Capbreton, Soustons et Labenne ont été touchés. 

La mairie de Moliets-et-Maâ sur Facebook - Aucun(e)
La mairie de Moliets-et-Maâ sur Facebook - imprime écran Facebook

Dépôt de plainte contre acceptation de la blague potache

Ce mercredi 2 mai, la maire de Moliets-et-Maâ a décidé de se rendre à la gendarmerie de Soustons pour porter plainte pour dégradation. Les fonctionnaires vont donc lancer une enquête. Aline Marchand  est en colère : "les habitants qui ont vu ça étaient désabusés, dépités même !", déplore l'édile de Moliets. Elle n'accuse personne mais veut des explications. 

Je ne sais pas qui sont ces personnes, si c'est un jeu, un manque de reconnaissance ou si c'est simplement pour se lancer un défi." Aline Marchand   

Un des jeunes de la commune soupçonne des homologues de Labenne. Paul explique qu'ils s'en seraient vantés sur les réseaux sociaux : "C'est débile mais ce n'est pas hyper grave non plus. C'est énervant."  Et à la mairie de Labenne, dont le mai a aussi été coupé, on n'est, à l'inverse, pas choqué du tout. Un élu explique que c'est ainsi, que c'est la tradition et qu'il faut s'y faire. A quelques kilomètres donc, la gravité des faits semble bien relative.