Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Trafic de cannabis : Des dirigeants de jardineries seront jugés

vendredi 29 septembre 2017 à 18:00 Par Céline Guétaz, France Bleu Armorique, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Loire Océan et France Bleu Maine

Après l'opération anti-drogue menée dans des magasins qui vendent du matériel pour cultiver des plantes en intérieur, à Rennes, Carquefou, le Mans et Caen, les dirigeants des l'enseigne sont soupçonnés d'avoir vendu du matériel pour cultiver du cannabis.

Les perquisitions ont été menées dans les boutiques de l'enseigne Indoor Gardens
Les perquisitions ont été menées dans les boutiques de l'enseigne Indoor Gardens - Capture d'écran GoogleMap

Cette opération anti drogue a été menée en début de semaine, dans des magasins de l'enseigne Indoor Gardens à Rennes, Carquefou, le Mans et près de Caen. Plusieurs personnes avaient été interpellées, et les dirigeants de la société sont désormais sous contrôle judiciaire. Ils seront jugés prochainement devant le tribunal correctionnel de Rennes. Ce que leur reproche la justice ? Avoir vendu du matériel pour cultiver des plants de cannabis.

L'enquête a démarré après les déclarations de clients de ces boutiques

De nombreux clients de ces magasins, eux-même souvent poursuivis par la justice ou entendus dans le cadre d'enquête sur le trafic de drogue, ont expliqué avoir acheté leur matériel pour faire pousser des plants de cannabis dans ces boutiques. Ils auraient même bénéficié de conseils de la part de vendeurs en magasins.

Des perquisitions ont été menées chez ces clients, et elles ont permis de saisir 143 pieds de cannabis, plus ou moins grands, 30 kilos d'herbe, de fleurs et de pollens de cannabis, mais aussi 18 chambres de cultures, équipées avec des lampes et des systèmes d'irrigation. Dans les magasins spécialisés, les gendarmes ont aussi découvert des manuels de formation à la culture de cannabis, et du matériel pour le faire pousser. Les dirigeants de l'enseigne seront donc convoqués en justice, d'ici là, ils ont interdiction de gérer l'entreprise