Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Trafic de cannabis : un Estonien condamné à 18 mois d'emprisonnement par le tribunal correctionnel de Belfort

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Un Estonien de 39 ans a été condamné à 18 mois d'emprisonnement et 50 000 euros d'amende pour trafic de stupéfiants par le tribunal de Belfort ce jeudi 24 décembre. Il avait été arrêté en possession de 17,4 kilogrammes d'herbe de cannabis.

Contrôle de gendarmerie au péage de Fontaine (Photo d'illustration)
Contrôle de gendarmerie au péage de Fontaine (Photo d'illustration) © Maxppp - Michael Desprez

Mardi 22 décembre, à la barrière de péage de Fontaine, les douaniers ont découvert 17,4 kilos d'herbe de cannabis dans la camionnette d'un Estonien de 39 ans. L'herbe était bien dissimulée, dans une cache spécialement aménagée dans le véhicule. 

Le conducteur a été arrêté à la barrière de péage de Fontaine dans le Territoire de Belfort. Il venait d'Espagne, là où il réside officiellement, et se rendait en Allemagne ou en Estonie. Les douanes estiment qu'à la revente, en fonction des tarifs pratiqués, ce butin représente entre 52 000 et 174 100 euros.

Dans le box, le prévenu ne semble pas surpris de sa condamnation. Au moment de son arrestation, il aurait demandé : "Combien de temps je vais rester en prison ?"

Des explications fluctuantes

L'homme de 39 ans reconnait les faits. Mais au cours de sa garde à vue, il a donné des explications farfelues : il aurait trouvé le sac contenant la drogue derrière un buisson, en se promenant près d'un champ de clémentiniers en Espagne. Cette justification énerve la présidente du Tribunal de Belfort : "Des explications de toute sortes on en a eu, mais là, on a vraiment l'impression qu'il nous prend pour des imbéciles", s'exclame-t-elle.  

Finalement le prévenu admet que sa version des faits n'est pas la bonne. Mais il n'en dit pas plus, par crainte de représailles. 

Pour son avocate, son client n'est qu'un maillon faible d'un réseau de trafic de stupéfiant. Elle souligne aussi le fait qu'il est inconnu de la justice en France.  

Le tribunal a suivi les réquisitions du procureur. Il écope de 18 mois d'emprisonnement, de 50 000 euros d'amende. Il est aussi interdit de séjour sur le territoire français.

Placé en détention, il a 10 jours pour faire appel de sa condamnation. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess