Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Trafic de civelle : un réseau démantelé dans le Médoc, des ramifications en Espagne et au Portugal

-
Par , France Bleu Gironde

Un trafic international de civelles a été démantelé dans le Médoc. Mercredi dernier la JIRS, juridiction interrégionale spécialisée de Bordeaux, a mis la main sur plusieurs trafiquants d'alevins d’anguilles, espèce protégée. D'autres arrestations ont eu lieu en Espagne et au Portugal.

Lutte contre le braconnage de civelles
Lutte contre le braconnage de civelles © Maxppp - maxppp

Bordeaux, France

C'est clairement une grosse prise pour la gendarmerie, un coup de filet qui a permis l'arrestation mercredi dernier dans le Médoc de cinq braconniers, d'un mareyeur et d'un pêcheur. Les enquêteurs étaient sur leur piste depuis l'été 2018. Ils avaient repéré des va-et-vient suspects entre la Gironde, l'Espagne et le Portugal. 

Comme des trafiquants de drogue opérant en go-fast, les braconniers et leurs complices convoyaient la marchandise par la route. Ils livraient leurs civelles à des mareyeurs espagnols et portugais qui eux mêmes écoulaient les précieux alevins auprès d'un acheteur asiatique. 

Dès janvier trois hommes sont arrêtés de retour d'Espagne. Ils y ont livrés plusieurs kilos de civelles et reviennent avec 30.000 euros d'argent liquide dans le coffre. S'en suivent plusieurs interpellations en Espagne et au Portugal puis mercredi dernier donc dans le Médoc, source de ce trafic. Au total, ce sont 150.000 euros d'avoirs criminels qui ont été saisis.