Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Trafic de cocaïne démantelé entre la Bretagne et la Guyane, des mules transportaient des ovules de drogue

Un trafic international de cocaïne a été démantelé entre l'Ille-et-Vilaine, les Hauts-de-France et la Guyane lundi 20 janvier. 29 ont été personnes interpellées, notamment des "mules" qui transportaient la drogue dans leurs vêtements ou dans leurs corps sous forme d'ovule.

29 personnes ont été interpellées le 20 janvier en Bretagne, dans les Hauts de France et en Guyanne
29 personnes ont été interpellées le 20 janvier en Bretagne, dans les Hauts de France et en Guyanne - DR

C'est une belle opération pour les enquêteurs bretons et guyanais qui travaillent sur cette affaire depuis plusieurs mois. Le trafic porterait sur l'importation chaque semaine de 3 à 5 kilos de cocaïne rapportant à chaque fois 100.000 euros. Cette drogue était transportée par des "mules" originaires de Guyane ou du Suriname, des hommes et des femmes qui prenaient l'avion avec cette cocaïne cachée dans leur vêtements, ou dans leurs corps quand elle était conditionnée sous forme d'ovules. 

Deux à trois trajets par semaine étaient organisés jusqu'à l'aéroport Orly. Les mules étaient ensuite dirigées, en train ou en voiture, vers les Hauts-de-France ou la région de Rennes. Une fois livrée, la drogue était reconditionnée et revendue. 

300 gendarmes mobilisés

Le 20 janvier, la SR de Bretagne déclenche une opération coordonnée par la JIRS, juridiction régionale spécialisée, en métropole et en Guyane mobilisant 300 gendarmes. 29 personnes sont interpellées. Lors des perquisitions, 4 kilos de cocaïne, 250 ovules de drogue ainsi que 100.000 euros ont été saisis. 16 personnes dont deux femmes ont finalement été mises en examen et écrouées, trois d'entre elles sont actuellement sous les verrous en Guyane, en attente de leur transfert pour être entendu par le juge rennais en charge de cette affaire.

300 gendarmes ont été mobilisés pour démanteler ce réseau international  - Aucun(e)
300 gendarmes ont été mobilisés pour démanteler ce réseau international - JIRS de Rennes
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu