Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Trafic de drogue : les cinq Charentais seront jugés le 4 avril

-
Par , France Bleu La Rochelle

C'est finalement le 4 avril que seront jugés cinq Charentais pour leur implication dans un vaste trafic de drogue. Ils devaient être jugés ce lundi en comparution immédiate par le tribunal d'Angoulême. Mais ils ont demandé un délai pour préparer leur défense.

Le palais de justice d'Angoulême
Le palais de justice d'Angoulême © Radio France - Pierre MARSAT

Ces cinq hommes ont été interpellés, mercredi dernier, dans le cadre d'un coup de filet. Deux filières d'approvisionnement en produits stupéfiants ont été mises au jour : l'une d'héroïne basée en Charente-Maritime, et l'autre de cocaïne en Charente. L'opération était menée sous la direction de la JIRS, la Juridiction Inter-Régionale Spécialisée basée à Rennes, et de l'antenne bordelaise de l'Office central de répression du trafic illicite de stupéfiants. D'autres hommes ont aussi été interpellés mercredi, mais ils ont été libérés parce qu'ils étaient de simples revendeurs ou des consommateurs. 

Des profils atypiques

La procédure écrite est très volumineuse, avec des centaines de pièces et des rapports d'écoutes et de surveillances. Les prévenus présents dans le box ne sont pas connus pour des affaires de drogue. Ils ont des casiers judiciaires assez chargés, mais pour meurtre, proxénétisme, outrages, ou délits routiers. 

Ils devront répondre, le 4 avril, d'acquisition, détention, transport et cession d'héroïne, cocaïne et cannabis. Trois des cinq prévenus sont retournés lundi en prison, pour éviter tous contacts et représailles entre eux. Les deux autres sont placés sous contrôle judiciaire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess