Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Trafic de drogue : une dizaine de personnes interpellées en Meurthe-et-Moselle et dans les Vosges

vendredi 6 avril 2018 à 16:42 Par Lucas Valdenaire, France Bleu Sud Lorraine

Un important trafic de drogue vient d'être démantelé en Lorraine. En tout, une dizaine de personnes ont été interpellées dans les Vosges et en Meurthe-et-Moselle. Ce sont les gendarmes de la section de recherche de Nancy qui ont mené l'enquête sur les deux départements.

Plusieurs clients ont été interpellés cette semaine dans les Vosges
Plusieurs clients ont été interpellés cette semaine dans les Vosges © Maxppp - Franz Chavaroche PQR

Épinal, France

Les premiers indices remontent à la fin du mois de janvier. A  Mirecourt, les enquêteurs apprennent qu'un revendeur de drogue se  fournit dans le secteur de Nancy. Un mois plus tard, le 22 février, trois dealers sont interpellés dans l’agglomération nancéienne, avant d'être placés en détention.

Les enquêteurs mettent la main sur 10 kg de cannabis et 500 grammes de cocaïne. Deux fusils et 6.000 euros  sont également saisis. Mais l'affaire ne s'arrête pas là. Cette  semaine, plusieurs clients ont été arrêtés dans les Vosges, tous  présentés au juge d'instruction. "Une satisfaction," pour Étienne Manteaux, le procureur de la République d’Épinal.  

"On avait un trafic actif sur Mirecourt, Neufchâteau et Coussey. La  satisfaction, c'est d'avoir pu remonter sur le dealer, mais aussi sur le  fournisseur. On est remonté sur deux niveaux de trafic." 

Autre constat du procureur de la République d’Épinal : "On a saisi plus de cocaïne que d’héroïne. La cocaïne est de plus en plus demandée dans les Vosges."