Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Trafic de tabac : plus de deux tonnes saisies dans les Pays de la Loire

mardi 9 octobre 2018 à 19:05 Par Audrey Dumain, France Bleu Loire Océan et France Bleu Mayenne

La douane des Pays de la Loire a déjà saisi plus de deux tonnes de tabac importées illégalement en France depuis le début de l'année 2018. Le trafic se concentre principalement à l'aéroport de Nantes Atlantique.

Le trafic de tabac par voies aériennes vient surtout d'Afrique et d'Europe de l'Est.
Le trafic de tabac par voies aériennes vient surtout d'Afrique et d'Europe de l'Est. © Maxppp -

Nantes, France

Le prix du paquet de cigarettes augmente (dix euros d'ici 2020) et le trafic de tabac ne diminue pas dans les Pays de la Loire. Cette année, la douane enregistre plus de deux tonnes saisies jusqu'au début du mois d'octobre, soit autant que l'année 2017 complète. 

Un trafic dans les airs

Sur les deux tonnes saisies cette année, la douane des Pays de la Loire en a intercepté une tonne rien qu'à l'aéroport Nantes Atlantique. Ils sont plus de 20 agents tous les jours sur place pour contrôler les valises : des bagages de 20 à 40 kilos. Le tabac arrive le plus souvent d'Afrique de l'Ouest ou encore d'Europe de l'Est

Le reste du trafic se concentre essentiellement sur la route dans la région, avec du tabac en provenance d'Espagne ou encore du Maroc. La semaine dernière, la douane a réalisé sa plus grosse "prise" de l'année : près d'une tonne de cigarette au péage du Bignon au sud de Nantes. 100 agents contrôlent régulièrement les automobilistes qui traversent le territoire.  

Avec la hausse du prix du paquet de cigarette, la douane peut s'attendre à une augmentation du trafic bien que la consommation en France diminue, rappelle Pierre Rideau, le directeur régional. La douane n'envisage pas d'augmenter ses effectifs mais travaille sur un système européen de traçabilité du tabac pour contenir un maximum le trafic.