Faits divers – Justice

Trafic de voitures volées en Ile-de-France : 10 personnes sont en garde à vue

Par Martine Bréson, France Bleu Paris Région jeudi 16 avril 2015 à 14:57

Voiture de gendarmerie.
Voiture de gendarmerie. © Maxppp

Dix personnes sont en garde à vue jeudi à Pontoise (Val-d’Oise). Elles sont soupçonnées d’avoir organisé, en Ile-de-France, un vaste trafic de vols de voitures. Les véhicules étaient désossés et revendus sur internet et dans les pays de l’Est.

Dix personnes soupçonnées d’avoir organisé un trafic à grande échelle de vol de voitures en Ile-de-France, dans les Yvelines, le Val-d’Oise et la Seine-Saint-Denis, mais aussi dans l’Oise et en Picardie sont en garde à vue jeudi à Pontoise.

Une enquête de 6 mois

Cela fait plus de six mois qu’une centaine de gendarmes de la section de recherche de Versailles enquêtaient sur ces trafiquants. Très organisée, la bande volait une quinzaine de voitures par semaine. A l’issue de leur garde à vue, les 10 suspects devraient être présentés à un juge d’instruction de Pontoise pour une éventuelle mise en examen.

Les voitures volées étaient désossées avant d’être vendues

Les voitures étaient désossées et revendues sur internet et dans les pays de l’Est. Les trafiquants les démontaient dans la journée. Ils les découpaient et ils vendaient les moteurs, les boites de vitesse, les roues et la sellerie sur un site de petites annonces entre particuliers. D’autres pièces, comme les portières, les calandres, les pare-chocs ou les tableaux de bord, étaient stockées dans des entrepôts avant d’être expédiées par lots et revendues dans les pays de l’Est surtout en Pologne. Ils volaient principalement des voitures de marque française. Ils avaient des "valises de diagnostic" pour déjouer les systèmes de sécurité et faire démarrer la voiture sans clé et sans effraction.