Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Trafic de voitures volées : un couple de Girondins soupçonné de blanchiment d'argent

-
Par , France Bleu Gironde

Un couple résidant dans la région bordelaise est suspecté d'être au cœur d'un vaste trafic de voitures volées qui opérait dans plusieurs régions.

Illustration
Illustration © Maxppp - Michael DESPREZ

Ils auraient dérobé plus de 90 véhicules dans les Hauts-de-France, en Normandie, en Nouvelle-Aquitaine et en Belgique. Le parquet de Lille a annoncé vendredi le démantèlement d'un important trafic de voitures volées. Parmi les onze personnes déferrées devant la justice en vue de leur mise en examen figure deux habitants de Gironde. Ce couple est soupçonné d'avoir été la pierre angulaire du réseau en organisant le blanchiment d'argent au travers de plusieurs sociétés immobilières dans la région bordelaise.

Les trafiquants opéraient en utilisant la technique dite du "mouse-jacking", le vol par piratage informatique, qui permet de dérober un véhicule en quelques minutes. Le réseau ciblait principalement des voitures du groupe PSA mais également des Fiat, Renault, BMW et Audi stationnées sur la voie publique. En seulement quelques mois d'activité, ces voleurs auraient fait plus d'une centaine de victime pour un préjudice total estimé à 1,7 millions d'euros

Après plus de deux mois d'investigations, les onze suspects ont été interpelés lundi au cours d'une opération d'envergure menée simultanément aux quatre coins de la France par une centaine de policiers appuyés par des unités d'élite de la Brigade de recherche et d'intervention (BRI) de Lille et des agents de la Direction zonale de la police judiciaire (DZPJ) du Sud-Ouest.

Sept hommes et quatre femmes ont été arrêtés, dont "un couple résidant en Gironde et suspecté d'avoir mis en place le blanchiment du réseau par le biais de plusieurs sociétés immobilières familiales (SCI), en organisant des déplacements réguliers du Nord vers la région bordelaise". Deux autres personnes, des mécaniciens, sont soupçonnées d'avoir maquiller les véhicules volés dans deux garages du Nord et du Pas-de-Calais. 

Lors des arrestations, précise le parquet, les enquêteurs ont retrouvé aux domiciles des suspects plusieurs armes de poing et un gilet pare-balle. "Douze nouvelles voitures dérobées ont été découvertes, ainsi que 50.000 euros en liquide, des objets de luxe, de nombreuses clés de voiture et plaques d'immatriculation, plusieurs appareils électroniques servant notamment à démarrer les véhicules et à les reprogrammer, ainsi que des cagoules et des gants." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess