Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Trafic international de voitures : des Lozériens reconnus coupables d’escroquerie en bande organisée

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Huit personnes dont quatre lozériens ont été condamnées dans une affaire de trafic international de voitures. Le principal suspect dans cette affaire a été condamné à trois ans de prison dont deux années avec sursis.

Une voiture de la BAC
Une voiture de la BAC © Radio France - Sylvie Duchesne

Dans cette affaire hors normes à l’échelle de la Lozère, une trentaine de personnes ont été escroquées. Victimes d’une arnaque au  kilométrage. Le trafic a duré deux ans de 2012 à 2014, deux ans durant lesquels les  prévenus achetaient des voitures en Allemagne, trafiquaient le compteur avant de vendre les voitures en France. Les voitures des BMW, des Mercedes, des berlines de luxe.  Sur le banc des prévenus, le principal suspect reconnaît une erreur et  s’excuse : "Je vivais le moment, sur le coup, je ne  me rends pas compte du mal que je pouvais faire aux victimes : aujourd’hui, je comprends". 

Le principal suspect n’était pas seul, c’était devenu, une entreprise familiale. Le frère, la femme, le cousin, tout le monde a été mis à contribution. Pour le procureur, c’est la preuve que tout ce beau monde s’est organisé.  Il demande donc que le chef de mise en examen retenu soit le trafic en bande organisée. C' est une circonstance aggravante. Les juges l’ont suivi  et ont insisté sur la nécessité d’indemniser au plus vite et au mieux les victimes.

Une importante opération

En 2014, l’affaire avait fait un grand bruit.  Une dizaine de personnes avaient été interpellées et placées en garde à vue dans le cadre du démantèlement d'un important trafic international de voitures, portant sur plus de 200 véhicules de luxe depuis 2012. Agissant sous-commission rogatoire, police, douane et fisc sont intervenus à Mende, Chanac et Marvejols pour démanteler ce réseau de revente de véhicules ayant des ramifications avec l'Allemagne et le Portugal. 

Cette importante opération, qui visait au total une dizaine de cibles, a été l'aboutissement de longs mois d'enquête contre ce réseau, dont les membres sont soupçonnés de vols ou de falsifications de voitures à  partir de véhicules importés depuis longtemps.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess