Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Trafic SNCF perturbé entre Le Mans et Paris pour retrouver une personne signalée sur les voies

-
Par , France Bleu Maine

Le trafic SNCF a été perturbé ce dimanche 16 juin en gare du Mans. Il a fallu arrêter et détourner des circulations après qu'une personne a été signalée par deux conducteurs de train comme ayant tenté de pénétrer sur les voies de la ligne Le Mans-Paris à Lamnay.

Ds passagers devant le tableau d'affichage en gare du Mans le dimanche 16 juin 2019. Le trafic des trains a dû être interrompu entre Le Mans et Paris avant de reprendre progressivement.
Ds passagers devant le tableau d'affichage en gare du Mans le dimanche 16 juin 2019. Le trafic des trains a dû être interrompu entre Le Mans et Paris avant de reprendre progressivement. © Radio France - Simon de Faucompret

Le Mans, France

Le trafic SNCF a progressivement repris en gare du Mans (Sarthe), vers 18h ce dimanche 16 juin. La gare était bondée après les 24 heures : il avait dû être interrompu sur la ligne Le Mans-Paris puis effectué au ralenti après que deux conducteurs ont signalé la présence d'une personne potentiellement suicidaire près de la ligne grande vitesse.

Circulation entièrement coupée à 16h23

Les problèmes ont commencé vers 15h40 entre le Mans et Paris : une personne a été observée sur les voies à Lamnay, dans l'est de la Sarthe. D'après les observations du personnel SNCF, il semblait vouloir mettre fin à ses jours. Au début, comme le veut la procédure, les trains ont continué à circuler à très faible vitesse dans la zone, ce qui a engendré les premiers retards. Un TGV Nantes-Paris a été détourné par Saint-Pierre-des-Corps.

Les trains de l'après-midi vers Paris Montparnasse, mais aussi vers Lille, Nantes ou Rennes ont été particulièrement touchés. - Radio France
Les trains de l'après-midi vers Paris Montparnasse, mais aussi vers Lille, Nantes ou Rennes ont été particulièrement touchés. © Radio France - Simon de Faucompret

Les risques grandissant, la décision a été prise d'arrêter toute circulation entre le Mans et Paris à 16h23, laissant quelques trains à l'arrêt sur les rails, et d'autres en gare du Mans. Des retards de 40 minutes à 1h20 ont été relevés au départ, et certains trains sont partis bondés. Les gendarmes se sont également rendus sur place pour trouver la personne en question.

À partir de 18h, un message dans les hauts-parleurs de la gare mancelle a annoncé la reprise progressive du trafic.

Par précaution, un agent SNCF a été débauché sur la zone dans la soirée afin d'éviter tout risque.