Faits divers – Justice

Treize ans de réclusion criminelle pour le violeur des campings de l'Ardèche

Par Stéphane Milhomme, France Bleu Drôme-Ardèche vendredi 28 mars 2014 à 17:21

Derrière les grilles du palais de Justice de Privas en Ardèche, mars 2014.
Derrière les grilles du palais de Justice de Privas en Ardèche, mars 2014. © Stéphane Milhomme - Radio France

Sébastien Dutheil a été reconnu vendredi après-midi coupable de deux viols et neuf agressions sexuelles sur des mineurs de six à dix sept ans. Lors de l'été 2012, il avait sévi dans des campings en Ardèche. Le procès se déroulait depuis mercredi devant la Cour d'Assises de Privas.

L'avocat général avait requis quinze ans de réclusion contre cet homme déjà condamné en 2000 pour agression sexuelle. Les jurés ont donc choisi treize ans, dont une peine de sûreté des deux tiers. Sébastien Dutheil accepte ces treize années de réclusion prononcées à Privas ce vendredi après midi. A tel point que ce "violeur des campings" n'entend pas faire appel. Dans la matinée, à la fin des débats, il a pris la parole en dernier et s'est excusé. L'audience était à huis clos mais selon son avocat Maître Henri-Louis Penant, il était face aux familles de ses onze victimes. Il a reconnu le mal qu'il avait fait sur ses onze enfants et ados âgées de six à dix sept ans, dans des campings de l'Ardèche en 2012 mais aussi du Gard, en 2010.

13 ans de réclusion criminelle pour le violeur des campings de l'Ardèche

Maître Carole Muzi et maître Henri-Louis Penant lors du procès du violeur de campings en Ardèche, mars 2014.  - Radio France
Maître Carole Muzi et maître Henri-Louis Penant lors du procès du violeur de campings en Ardèche, mars 2014. © Radio France
Aider les victimes à se reconstruire

Ce pardon semble accepté par les familles. Pas questions de les interroger au micro ou devant une caméra. Les enfants n'étaient pas présents à l'audience. Ces pères et mères protègent ces victimes âgées de six à dix-sept ans aux moments des faits. Maître Guillaume de Palma a pu contacter sa jeune cliente ; elle se dit satisfaite du verdict. Le défenseur espère que la décision des huit jurés de l'Ardèche va l'aider à se reconstruire sur le plan psychologique. Le sentiment est partagé aussi par Maître Philippe Michalon, qui défend une petite fille agressée en pleine nuit elle aussi. Il est heureux de voir que l'accusé a demandé pardon, face aux familles.

13 ans de réclusion criminelle pour le violeur des campings de l'Ardèche

Dutheil est déjà soigné en détention provisoire

 

Quand le verdict est prononcé, un père de famille confie qu'il va expliquer sereinement cette décision à sa petite fille en rentrant. Une enfant agressée en pleine nuit dans un camping de l'Ardèche. Sébastien Dutheil, lui, a déjà commencé à se soigner pendant sa détention provisoire. Tout faire pour ne pas récidiver à l'issue de cette peine de treize ans de prison.

13 ans de réclusion criminelle pour le violeur des campings de l'Ardèche