Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Trélissac : trois Géorgiens arrêtés pour un vol de tablettes à l'espace culturel Leclerc

lundi 24 septembre 2018 à 5:47 Par Benjamin Fontaine, France Bleu Périgord

Trois jeunes hommes ont été arrêtés, non sans mal, par les vigiles de l'espace culturel Leclerc de Trélissac (Dordogne) ce samedi 22 septembre. Ils avaient emporté avec eux deux tablettes tactiles pour une valeur de 1.000 euros.

Interpellés par les agents de sécurité, les voleurs ont fini au poste de police.
Interpellés par les agents de sécurité, les voleurs ont fini au poste de police. © Radio France - Benjamin Fontaine

Trélissac, France

Interpellation musclée sur le parking du centre commercial de la Feuilleraie ce samedi 2 septembre à Trélissac. Les agents de sécurité de l'espace culturel Leclerc ont dû intervenir pour arrêter trois Géorgiens. Ces hommes âgées de 27 à 33 ans ont été pris en flagrant délit de vol de tablettes tactiles, pour un montant de 1.000 euros.

Une plainte pour violence déposée par le magasin

Les appareils avaient été placés dans un sac blindé pour ne pas sonner aux portiques de sécurité. Mais ça n'a pas échappé aux agents. Sauf que l'interpellation des voleurs n'a pas été facile. Deux d'entre eux se sont rebellés. Une plainte pour violence a été déposée par le magasin. 

Deux des Géorgiens sont déjà convoqués devant le tribunal correctionnel de Périgueux. Le troisième, le plus jeune, a lui été conduit au centre de rétention administrative de Vincennes. Il est en situation irrégulière en France.