Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Tremblay-en-France : les commerçants dénoncent des extorsions, quatre arrestations

vendredi 5 octobre 2018 à 14:04 - Mis à jour le samedi 6 octobre 2018 à 0:29 Par Rémi Brancato, France Bleu Paris et France Bleu

Quatre hommes ont été mis en examen ce vendredi pour "extorsion avec arme en bande organisée" par un juge d'instruction de Bobigny, en Seine-Saint-Denis. Arrêtés mardi à Tremblay-en-France, ils sont suspectés d'avoir extorqué des commerçants du centre ville pendant des mois. Ils nient.

Police (illustration)
Police (illustration) © Radio France - Rémi Brancato

Tremblay-en-France, France

Les faits duraient depuis six mois mais les commerçants ne se sont décidés à parler que ces derniers jours. Six commerçants des grands ensembles, quartier du centre-ville entourant la mairie de Tremblay-en-France, en Seine-Saint-Denis, ont porté plainte après avoir subi le racket, les menaces et intimidations de plusieurs jeunes hommes. Le parquet de Bobigny annonce ce vendredi avoir ouvert une information judiciaire pour "extorsion et tentative d'extorsion en bande organisée avec arme". Quatre hommes ont été arrêtés mardi, par les policiers du commissariat d'Aulnay-sous-Bois, suspectés d'avoir extorqué des commerçants du quartier. Ils ont été mis en examen ce vendredi soir par un juge d'instruction. Trois ont été placés en détention provisoire. Le quatrième sous contrôle judiciaire avec interdiction de paraître en Seine-Saint-Denis.

"Vos commerces vont brûler"

Depuis des mois, ces quatre jeunes hommes, âgés de 20 à 28 ans, faisaient "régner un climat de terreur" dans le quartier, selon une source proche du dossier. Ils "voulaient faire régner leur loi comme la mafia dans les films", commente une source policière. Les quatre hommes contestent les faits reprochés.

Certains réclamaient aux commerçants, dont des épiceries et des restaurants, de leur verser plusieurs milliers d'euros toutes les semaines, en échange d'une "protection". "Sinon vos commerces vont brûler" auraient-ils menacé, selon cette même source. D'autres se servaient dans les magasins et partaient sans payer. Un commerçant a notamment témoigné avoir subi une menace à l'arme de poing.

Des menaces de représailles en cas de dénonciation

Les malfaiteurs auraient menacé les commerçants de représailles s'ils décidaient de porté plainte. Des faits "très graves", selon une source proche du dossier qui estime que des commerçants autres que ceux ayant décidé de dénoncer les faits à la police pourraient être concernés. 

Jeudi, un cinquième homme a été arrêté, puis relâché. Les enquêteurs rechercheraient encore d'autres auteurs des faits. Les quatre hommes gardés à vue, connus des services de police, ont, pour certains, déjà été condamnés pour diverses infractions.