Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le tribunal administratif confirme la fermeture de la mosquée Al-Kawthar à Grenoble

-
Par , France Bleu Isère, France Bleu

La mosquée Al-Kawthar de la Villeneuve de Grenoble (Isère) doit fermer, comme l'a ordonné la préfecture de l'Isère. Le recours déposé par l'association musulmane dauphinoise a été rejeté ce vendredi par le tribunal administratif.

Trois représentants de l'association musulmane dauphinoise sont venus demander la ré-ouverture de la mosquée.
Trois représentants de l'association musulmane dauphinoise sont venus demander la ré-ouverture de la mosquée. © Radio France - Justine Dincher

Le tribunal administratif de Grenoble (Isère) étudiait vendredi matin le recours, un référé-liberté, déposé par l'association musulmane dauphinoise, contre la décision jugée "subjective" et "injuste" de la préfecture de l'Isère qui a décidé de fermer jeudi cette mosquée pour une durée de six mois. La préfecture reproche notamment à l'imam, des prêches radicaux soutenant le djihad. Pour calmer le jeu, à la mi-janvier, l'association qui gère la mosquée a suspendu cet imam, pourtant soutenu par une majorité de fidèles.

"Apologie du djihad, de la charia, de la violence, des discriminations"...

Malgré cela, au tribunal administratif, la préfecture de l'Isère a répété qu'elle avait de bonnes raisons d'ordonner la fermeture. Elle a évoqué une "liste édifiante d'illustres figures de la mouvance djihadiste" qui fréquentent ou qui ont fréquenté cet endroit, soit une vingtaine de personnes radicalisées.

La représentante de la préfecture a énuméré "les nombreux dysfonctionnements" de cette mosquée, "dans le viseur des services de renseignement depuis un certain temps". En citant des extraits des prières, l'état assure que l'imam a bien prononcé, "de manière récurrente", des prêches appelant au djihad.

La mosquée Al-Kawthar a ouvert en 1985 près de la galerie de l'Arlequin à Grenoble.
La mosquée Al-Kawthar a ouvert en 1985 près de la galerie de l'Arlequin à Grenoble. © Radio France - Justine Dincher

Des accusations "hasardeuses" et des "inexactitudes"

Pour l'association musulmane dauphinoise, dont trois membres étaient présents à l'audience, ce sont des phrases "tronquées ou sorties de leur contexte". Et preuve de leur bonne foi, ils ont précisé qu'ils retransmettaient les vidéos des prières de l'imam sur Internet. 

Quant aux tags djihadistes découverts sur les murs proches de la mosquée, l'association propose d'installer des caméras à l'extérieur pour surveiller les aller-et-venues. Les représentants se disent également prêts à mettre à disposition des services de police les images des prières filmées en direct. Au sujet du port de tenues extrémistes, du voile intégral par exemple, le porte-parole a indiqué qu'il n'y avait aucune preuve que l'imam influençaient les habitants, "aucune preuve que la mosquée ait une influence négative". 

Nous ne sommes pas un fief de Daech !", le secrétaire de l'association

Le secrétaire de l'association a dit ne pas "reconnaître sa mosquée" dans la description qui en était faite. Comme le porte-parole, il a demandé de l'aide à la sécurité intérieure pour se débarrasser des fidèles djihadistes qu'il a comparé à des "bactéries". "Aujourd'hui, nous n'avons pas les moyens de les détecter", a dit le secrétaire. 

Enfin, lorsque l'association assure que cette fermeture représente "une atteinte grave aux libertés fondamentales de culte et de réunion", la préfecture répond qu'il y a 9 autres mosquées dans le centre-ville de Grenoble qui sont capables d'accueillir les fidèles de la Villeneuve.

L'ordonnance du tribunal administratif de Grenoble

L'ordonnance du tribunal administratif de Grenoble au sujet de la mosquée Al-Kawthar.
L'ordonnance du tribunal administratif de Grenoble au sujet de la mosquée Al-Kawthar.
L'ordonnance du tribunal administratif de Grenoble au sujet de la mosquée Al-Kawthar.
L'ordonnance du tribunal administratif de Grenoble au sujet de la mosquée Al-Kawthar.
L'ordonnance du tribunal administratif de Grenoble au sujet de la mosquée Al-Kawthar.
L'ordonnance du tribunal administratif de Grenoble au sujet de la mosquée Al-Kawthar.
L'ordonnance du tribunal administratif de Grenoble au sujet de la mosquée Al-Kawthar.
L'ordonnance du tribunal administratif de Grenoble au sujet de la mosquée Al-Kawthar.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess