Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tribunal d'Orléans : mandat d'arrêt à l'encontre d'un homme qui avait tiré sur gendarme

-
Par France Bleu Orléans

Le tribunal correctionnel d'Orléans a condamné cette semaine un homme de 34 ans à six ans de prison ferme. L’accusé, Damien Martin, était absent, il ne s'est pas présenté à son procès. Il est donc recherché, le tribunal a délivré un mandat d'arrêt à son encontre.

gendarmes illustration
gendarmes illustration © Radio France - photo Mohand Chibani

Damien Martin avait tiré sur un gendarme à la Chapelle-Saint-Mesmin le 12 décembre 2012 , au petit matin, lors d'une intervention à son domicile. Vers 7h30, rue de la verrerie, huit gendarmes pénètrent dans l'appartement du jeune homme. Ils le soupçonnent de cambriolage et viennent donc pour l'interpeller. Mais ça ne se passe pas exactement comme prévu, les gendarmes font les sommations d'usage, ils s'annoncent et parviennent jusqu'à la chambre du voleur présumé. L'homme est allongé sur son lit mais il n'est pas seul, il cache sous ses draps une carabine 22 long rifle . En entendant les gendarmes, il s'en saisit et leur tire dessus. Un gendarme est blessé et il sera même opéré à la cheville .

Tir "réflexe"

Damien Martin s'est toujours défendu en parlant de tir "réflexe" parce qu'il avait été surpris dans son sommeil. L'homme avait dejà un casier judiciaire bien rempli : vols aggravés, rébellion, outrage et trafic de drogue. La justice l'avait remis en liberté après deux ans de détention provisoire et il ne s'est pas présenté à son procès cette semaine à Orléans . Du coup, il est recherché pour effectuer les six ans de prison ferme auxquels il a été condamné.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess