Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tribunal de Bayonne : un an de prison ferme pour avoir harcelé sa compagne

-
Par , France Bleu Pays Basque, France Bleu

Pendant des mois, il n'a eu de cesse de harceler son ex-compagne à son domicile d'Anglet. Cet homme de 40 ans a été condamné ce mardi à 18 mois de prison dont un an ferme par le tribunal judiciaire de Bayonne. Il a été immédiatement incarcéré.

Le procès s'est déroulé au tribunal de Bayonne
Le procès s'est déroulé au tribunal de Bayonne © Radio France - Stéphane Garcia

Jusqu'au bout, la larme à l’œil et des sanglots dans la voix, Fernando aura présenté ses excuses. En vain. La sanction est tombée comme un couperet, conforme aux réquisitions de la procureure de la République : 18 mois de prison dont une année ferme. Le prévenu de 40 ans a été condamné pour harcèlement sur conjoint. Les faits se sont déroulés à Anglet entre mai et juillet 2020. Des la fin de son procès, devant le tribunal de Bayonne ce mardi 22 juin, il a été conduit en prison.

Harcèlement perpétuel

Fernando n'a pas supporté que sa compagne le quitte. Alors, il a décidé de lui en faire voir de toutes les couleurs. Sur les réseaux sociaux, les insultes et les menaces se succèdent : "Si ta fille n'est plus là, tu ne sera jamais heureuse, la fin approche". 13 plaintes sont déposées par la compagne terrorisée. Fernando est entendu par les enquêteurs à 22 reprises. Le mari jaloux ne recule devant rien pour harceler son ex-compagne. Il va déféquer devant la porte de son appartement et recouvre sa voiture de serviettes périodiques. "C'est la nouvelle version de Romeo et Juliette ?" interroge la représentante du parquet de Bayonne, Delphine Daniel.

Avocate victime

Sur le banc des parties civiles, il y a aussi l'ancienne avocate de la compagne. Et pour les mêmes raisons. Me Isabelle De Langeron a été insultée et menacée. Exemple : "Tu aimes la plage ? Tu sais nager ?". Fernando a reconnu les faits, tout en essayant des les minimiser. Il est condamné à un an de prison ferme. Un mandat de dépôt a été prononcé à son encontre et c'est entouré de policiers qu'il a été transféré à la maison d’arrêt de Bayonne. Il devra verser près de 10.000 euros de dommages et intérêts à son ex-compagne.

Plusieurs numéros existent pour venir en aide aux femmes victimes de violences conjugales
Plusieurs numéros existent pour venir en aide aux femmes victimes de violences conjugales © Radio France
Choix de la station

À venir dansDanssecondess