Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Tribunal de Bordeaux : neuf ans de prison pour "le Prince de Nice"

mardi 28 mars 2017 à 18:54 Par Stéphanie Brossard, France Bleu Gironde et France Bleu

Le tribunal correctionnel de Bordeaux a rendu son jugement mardi dans l'affaire du gang des voleurs originaires du Caucase et dirigé par "le Prince de Nice". Et les 22 prévenus ont été condamné à des peines allant de 8 mois à 9 ans de prison.

Le tribunal correctionnel de Bordeaux
Le tribunal correctionnel de Bordeaux © Radio France -

Les juges de Bordeaux n'ont pas retenu les arguments des avocats de la défense de ce réseau de voleurs venant d'Europe de l'Est qui avaient expliqué lors de leurs plaidoiries, qu'il s'agissait "un réseau de solidarité" et pas "une organisation mafieuse". Dans son jugement, le tribunal a évoqué "une criminalité organisée de type mafieuse, avec un chef et des petites mains recrutées cooptées et formées, avec un code d'honneur, à la tête d'une économie parallèle et clandestine".

De 8 mois à 9 ans de prison pour les 22 prévenus

Artur Yusbashev, dit "Le Prince de Nice" le chef présumé de ce réseau de voleurs a été condamné à 9 ans de prison avec mandat d'arrêt. C'est la peine la plus lourde. La moins lourde étant de 8 mois. 12 mandats de dépôt ou d'arrêt ont été prononcés. Il y a eu également 5 relaxes pour association de malfaiteurs.

Le Procureur de la république avait requis vendredi entre 3 et 10 ans de prison pour des faits de vols, recel et trafic en tout genre commis entre 2011 et 2013 un peu partout en France : Bordeaux, Bergerac, Mont-de-Marsan mais également Saint-Etienne, Lille, Lyon et Nice. Les prévenus étaient soupçonnés d'être des membres de l'organisation Vory Zakone, la confrérie "des voleurs dans la loi" liée à la mafia russe. Ce qu'ils ont nié durant l'audience.

Certains avocats de la défense ont déjà annoncé qu'il ferait appel.