Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Tribunal de Chalon-sur-Saône : une femme comparaît ce lundi pour actes de cruauté envers un animal

lundi 3 septembre 2018 à 6:05 Par Stéphane Parry, France Bleu Bourgogne et France Bleu

L'histoire a ému les propriétaires d'animaux de compagnie. Ce lundi, une femme de 38 ans comparaît devant le tribunal correctionnel de Chalon-sur-Saône pour actes de cruauté envers un animal. Le 9 août dernier, Fudji, un berger allemand de 9 ans a été incendié. Le chien est décédé dix jours après.

Après avoir été incendié, Fudji, un berger allemand de 9 ans a succombé à ses blessures
Après avoir été incendié, Fudji, un berger allemand de 9 ans a succombé à ses blessures - DR

Dijon, France

Les soins prodigués pendant dix jours par la clinique vétérinaire n'auront pas suffi. Fudji, le berger allemand de 9 ans incendié et laissé pour mort dans un champ à Sagy en Saône-et-Loire, est décédé. 

Elle prétend avoir agi par peur

Après trois jours d'enquête, la compagne du maître, elle-même éleveuse de chiens non professionnelle a avoué être l'auteur des faits. Aux enquêteurs, elle aurait affirmé qu'elle aurait agi par peur. Une version à laquelle ne croit pas l'avocat de la victime. Pour Maître Isabelle Terrin, il existait "un conflit entre cette femme, à l'époque la compagne du maître de Fudji, et l'animal." 

Je vais demander une peine de prison comme réponse judiciaire" - Me Isabelle Terrin 

Maître Isabelle Terrin qui défend les intérêts de l'animal et de son maître évoque une relation fusionnelle entre le chien et son client. "Dans ce geste abominable, on peut y voir une forme de jalousie", ajoute l'avocate. "Fudji est mort dans des douleurs extrêmes," affirme Me Terrin. "C'est la raison pour laquelle, je demanderai une peine d'emprisonnement ferme ou avec sursis, ce sera au tribunal d'en décider. Il faut une réponse judiciaire forte." A noter que dans cette affaire, la SPA de Chalon-sur-Saône et la Fondation 30 millions d'amis se sont portées parties civiles.

Le cas de Fudji a ému de nombreux internautes à tel point qu'une cagnotte lancée sur Facebook, a permis de récolter 4.000 euros pour financer les soins dont le chien avait besoin. Pour avoir incendié l'animal, cette femme risque jusqu'à deux ans d'emprisonnement et 30.000 euros d'amende. Le procès a lieu ce lundi 3 septembre devant le tribunal correctionnel de Chalon-sur-Saône.