Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tribunal de Coutances : un suivi renforcé pour les auteurs de violences conjugales

-
Par , France Bleu Cotentin, France Bleu

Ce jeudi 27 mai, une convention a été signée au tribunal judiciaire de Coutances dans la Manche pour renforcer les moyens de lutte contre les violences intrafamiliales et notamment, la prise en charge des auteurs de ces violences.

Le procureur de la République Cyril Lacombe et la présidente du tribunal de Coutances Véronique Veillard ont signé une convention avec l'Association d'aide aux victimes ACJM ce jeudi 27 mai.
Le procureur de la République Cyril Lacombe et la présidente du tribunal de Coutances Véronique Veillard ont signé une convention avec l'Association d'aide aux victimes ACJM ce jeudi 27 mai. © Radio France - Lucie THUILLET

Le Tribunal judiciaire de Coutances a travaillé avec l'Association d'aide aux victimes et de contrôle judiciaire socio-éducatif (ACJM) pour renforcer la prise en charge des auteurs de violences conjugales et une convention a été signée ce 27 mai.

L'objectif est d'améliorer leur suivi socio-éducatif, jusqu'à l'audience devant le tribunal correctionnel, pour éviter de nouvelles violences et protéger la victime. Des rencontres régulières avec les professionnels de l'ACJM et avec la psychologue de l'association sont prévues.

Un stage pour "responsabiliser" les personnes violentes

L'auteur des violences devra aussi suivre un stage pour la prévention et la lutte contre les violences au sein du couple. "L'objectif est de lui faire prendre conscience de la portée de ses actes, de le faire réfléchir, de le responsabiliser, de comprendre les conséquences sur les victimes, le conjoint mais aussi les enfants", explique le procureur de la République de Coutances, Cyril Lacombe.

Le but est aussi de mieux connaitre les auteurs de ces violences et leur parcours, au moment du jugement.

Cela pourrait concerner entre 30 et 50 personnes par an au tribunal de Coutances, sur la centaine d'affaires de violences conjugales que traite la juridiction. Cela ne concerne pas les auteurs de violence jugés en comparution immédiate, mais uniquement ceux placés sous contrôle judiciaire en attendant le jugement.

C'est l'ACJM, l'association d'aide aux victimes et de contrôle judiciaire socio-éducatif, qui assurera ce suivi. Delphine Jumelin, sa directrice :

Choix de la station

À venir dansDanssecondess