Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Tribunal de Pau : à Montory, un père et son fils violentent le voisin pour une histoire de vache

mardi 29 mai 2018 à 18:52 Par Daniel Corsand, France Bleu Béarn et France Bleu Pays Basque

Un père et son fils ont été condamnés pour des violences avec armes. La victime est le voisin qui protestait contre la divagation d'une vache sur sa parcelle. Cela s'est passé à Montory en Soule en septembre 2016.

Le palais de justice de Pau
Le palais de justice de Pau © Radio France - Daniel Corsand

Montory, France

Un père et son fils ont été condamnés ce mardi après midi pour violences avec armes. Ce sont deux hommes de Montory en Soule. Le père a 72 ans et le fils 42. Ils sont reconnus tous les deux coupables d'avoir malmené leur voisin, paysan comme eux. C'était le 6 septembre 2016. Un cas d'école de conflit rural de voisinage. Le ton est monté pour une vache qui divaguait sur une parcelle du voisin victime. 

Une vieille histoire

Ils sont voisins depuis 40 ans. Avec les parents ça se passait bien. Ils avaient même cédé un terrain à une de leur fille pour qu'elle fasse construire. C'est avec le fils qu'il y a des problèmes. Depuis que des cas d'agalaxie chez des chèvres des uns aient contraint l'autre famille à garder des brebis qu'elle avait en location. Cette histoire de vache qui entre dans la parcelle n'est qu'un prétexte on l'a compris. 

Coups de bâton de châtaignier

Le père et le fils reconnaissent les faits sans les reconnaître complètement. A les entendre c'est le voisin qui a empoigné le père par le tee shirt. Un homme nerveux de 50 kilos. Le voisin en fait trente de plus. "Il m'a soulevé par le tee shirt comme un lapin" raconte le retraité, qui lui a donc donné des coups de bâton de châtaigner ; celui qui lui sert pour mener les vaches. Le plus grave est à venir : le fils, voyant son père en mauvaise posture, a foncé avec sa voiture et il a quand même mis le voisin sur son pare brise, sans le blesser heureusement.

Le fils a été condamné à 2 mois de prison avec sursis. Le père à 500 euros d'amende. Le voisin victime va recevoir 750 euros de dommages et intérêts pour son préjudice moral.