Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tribunal de Pau : prison ferme pour une bande de voleurs de camions de chantier

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre

Les quatre hommes ont répondu ce jeudi de 17 vols dont 8 camions-bennes ou plateaux, deux fourgons, deux voitures et une moto, commis en quatre mois seulement, le plus souvent sur la plaine de Nay.

La salle des pas perdus du palais de justice de Pau version Covid
La salle des pas perdus du palais de justice de Pau version Covid © Radio France - Daniel Corsand

Quatre hommes de 24, 26, 31 et 41 ans de Pau et de Bordes ont été condamnés ce jeudi pour une série de vols ; des peines de 6 mois et 1 an de prison ferme. Une équipe qui a commis 17 vols de véhicules dans des sites industriels de la plaine de Nay, de l'agglomération de Pau et aussi des Landes : 8 camions-bennes ou plateaux, deux fourgons, deux voitures, une moto, ainsi que quelques machines et de l'outillage. 17 vols, donc, commis en quelques mois entre novembre 2015 et mars 2016. Une vraie petite entreprise délinquante.

Volés et désossés

Les camions sont équipés de fausses plaques mais le plus souvent, ils sont démontés pour les pièces. Ce sont de bons mécaniciens. Les gendarmes vont faire des survols par drones au-dessus d'un terrain à Bordes et filmer quelques carcasses. Les pièces sont vendues sur "Le Bon Coin", le reste vendu en ferraille ou alors brûlé, quand ce n'est pas noyé dans un plan d'eau comme ce fourgon retrouvé au fond du lac de Baliros. 

Une méthode éprouvée

Avant d'agir, il font des repérages de nuit. Toujours la même méthode. On découpe le grillage avec une cisaille et on sort avec le véhicule en ouvrant le portail. Dans la bande, il y a les deux _"patrons"_qui organisent l'écoulement de la marchandise. Il y a celui qui conduit, et qui le monte en l'air ; celui qu'on appelle et à qui on donne 100 euros pour agir. 

La Mini Cooper sur le camion plateau

Un soir, ce dernier s'est fait prendre en flagrant délit à Lons, après le vol d'un camion plateau utilisé la même nuit pour charger une Mini Cooper qui leur plaisait. Et puis, un jour, deux autres ont dû fuir à pied un contrôle de gendarmes et laisser au bord de la route un camion-benne volé avec des fausses plaques. Les relevés d'empreintes ont fait le reste.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess