Faits divers – Justice

Affaire "ubuesque" à Firminy : le mari d'une institutrice agressé la veille de noël

Par Anne-Laure Bousiges, France Bleu Saint-Étienne Loire vendredi 8 janvier 2016 à 11:44

Un jeune de 19 ans passe en comparution immédiate pour violences
Un jeune de 19 ans passe en comparution immédiate pour violences © Radio France - Yves Renaud

Deux jeunes ont agressé le 24 décembre, un homme de 55 ans, à Firminy. L'un des deux agresseurs, un mineur, est passé vendredi devant le juge pour enfant. L'autre, majeur de 19 ans, en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Saint-Étienne. L'audience a été renvoyée au 29 janvier.

L'agression s'est passé en plein jour, à 12h15. Un couple d'une cinquantaine d'années se gare impasse du lavoir, près de la rue de l'abattoir à Firminy. La femme descend de la voiture, au même moment, deux jeunes de Firminy, débarquent et insultent copieusement la femme qui n'est autre que l' ancienne institutrice du mineur de 17 ans. Insultes, menaces, le mari qui était jusque là resté au volant sort de la voiture pour demander aux deux jeunes de se calmer. La femme qui pensait que la situation allait d'elle même s'apaiser, est parti chercher ses parents qui vivent un peu plus loin pour fêter le réveillon. C'est en revenant, qu'elle voit son mari, allongé, à terre. Inconscient. En sang. Le nez et les pommettes fracturés. Il a eu une interruption temporaire de travail de 10 jours. Les deux garçons se sont acharnés sur lui. Ils ont passé la journée de mercredi et cette nuit en garde à vue.

L'un des deux agresseurs, Yanis, 19 ans, passait vendredi après-midi devant le tribunal correctionnel de Saint-Étienne, en comparution immédiate mais l'audience a été renvoyée au 29 janvier. En attendant, il est placé sous contrôle judiciaire avec interdiction d'entrée en contact avec les victimes et le coauteur des violences.

Florence Carafa-Peyrache du barreau de Saint-Étienne, l'avocate de Yanis, le jeune homme de 19 ans qui a participé aux violences ce jour là parle d'un dossier "ubuesque"

Florence Carafa-Peyrache du barreau de St-Étienne, l'avocate du prévenu, Yanis

Maître Hélène Sarafian, avocate des parties civiles dans ce procès raconte l'état d'esprit de ses clients.

Maître Hélène Sarafian, avocate au barreau de Saint-Etienne