Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Tribunal de Saint-Étienne : les avocats en grève, pas d’audience pendant toute la semaine

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Une semaine de mobilisation pour les avocats du barreau de Saint-Etienne : ils dénoncent une nouvelle fois le projet de réforme de la justice. Ce mardi, une chaîne humaine sera formée à l’entrée du palais de justice.

Mercredi, les avocats veulent murer les entrées du Palais avec des codes. ( illustration )
Mercredi, les avocats veulent murer les entrées du Palais avec des codes. ( illustration ) © Maxppp -

Pas d'audience ou presque pendant une semaine au palais de justice de Saint-Étienne. Le barreau stéphanois a annoncé la cessation de toutes ses activités et la grève des avocats jusqu'au 15 décembre.

Une semaine de justice de morte

Les avocats ont prévu plusieurs actions fortes. Mardi 11 décembre, à 13h20, ils vont former une chaîne humaine à l’entrée du palais de justice. Mercredi, ils vont construire un mur de codes (Dalloz ou autres livres juridiques usagés) devant la porte d’entrée du palais. Jeudi 13 décembre, ils ont prévu l'envahissement des salles d’audience et vendredi 14 décembre,  ils vont déposer des cercueils et une couronne mortuaire sur les marches du palais. 

Des avocats qui dénoncent la déjudiciarisation sans précédent, la création de déserts judiciaires, d’une justice déshumanisée et privée, motivée par des seules considérations budgétaires. Karim Mrabent, bâtonnier insiste sur le fait que cette grève n'est pas corporatiste. C'est la justice qu'il faut sauver.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu