Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Triple homicide de Carvin : le principal suspect mis en examen

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

Grièvement blessé après une tentative de suicide, l'homme soupçonné d'avoir poignardé à mort sa compagne et deux de ses enfants, le 5 avril à Carvin, est sorti de l'hôpital. Présenté à une juge d'instruction de Béthune, il a été mis en examen pour meurtres et placé en détention.

L'homme soupçonné d'avoir tué sa compagne et deux de ses enfants à Carvin a été mis en examen et placé en détention
L'homme soupçonné d'avoir tué sa compagne et deux de ses enfants à Carvin a été mis en examen et placé en détention © Radio France - Cédric Lang-Roth

Le drame s'est joué dans la soirée du 5 avril. Appelés pour un différend familial rue de Tilloy à Carvin, les secours découvrent les corps d'une jeune femme et de deux adolescents. Un homme, grièvement blessé, est transporté au CHU de Lille dans un état critique.

Il est très vite soupçonné d'être à l'origine des trois meurtres, il aurait ensuite tenté de se suicider. L'homme aurait en effet avoué aux enquêteurs être l'auteur des coups de couteau mortels avant de retourner l'arme contre lui. Des déclarations qui ont été confirmées par un autre des trois enfants qui s'étaient réfugiés chez une voisine.

Placé en soins intensifs, il est finalement sorti de l'hôpital samedi pour être présenté à une juge d'instruction du tribunal de grande instance de Béthune. Mis en examen pour "meurtre sur concubine", "meurtres et violences sur mineurs de 15 ans par personne ayant autorité", l'homme a été placé en détention provisoire.

Selon les premiers éléments de l'enquête, il était porté sur la boisson mais ne présentait aucun antécédent, ni judiciaire, ni psychiatrique.

.
. © Radio France - Eric Turpin
Choix de la station

À venir dansDanssecondess