Faits divers – Justice

L'auteur présumé du triple meurtre de la Drôme sera-t-il jugé un jour ?

Par Florence Beaudet, France Bleu Drôme-Ardèche et France Bleu mardi 27 décembre 2016 à 21:48

Le procureur de Valence entouré de responsables de la gendarmerie lors du point presse sur l'affaire
Le procureur de Valence entouré de responsables de la gendarmerie lors du point presse sur l'affaire © Radio France - Florence Beaudet

Le procureur de la République de Valence a désigné deux experts psychiatres qui devront se prononcer sur la responsabilité pénale du jeune homme de 23 ans.

Le bilan est lourd après l'effroyable périple de cet habitant de Beauvais dans l'Oise : trois morts à Chabeuil et Montvendre dans la Drôme, deux blessés graves à Orange dans le Vaucluse (sur le parking du magasin Grand frais) dont une femme de 65 ans dont le pronostic vital est engagé et un blessé grave à Noves dans les Bouches-du-Rhône (un automobiliste frappé à coups de batte).

Trois morts, trois blessés graves et au moins quatre tentatives d'agression

Plusieurs personnes ont échappé de peu à ce déchaînement de violence : un boulanger de Chabeuil qui a refusé d'ouvrir sa porte au milieu de la nuit, au moins deux automobilistes qui ont reçu des pierres sur leur pare-brise dans la Drôme et un automobiliste menacé sur une aire de repos de l'A7 dans le Vaucluse.

Le meurtrier présumé n'a fourni aucune explication, pas un mot

S'agit-il d'une bouffée délirante du meurtrier présumé au moment des faits ? Le procureur de la République a désigné deux experts psychiatres qui devront se prononcer sur sa responsabilité pénale. Lors de son point presse ce mardi, Alex Perrin a également précisé que le jeune homme n'avait pas dit un mot après son arrestation. Il n'a pas été possible de l'interroger durant sa garde à vue avant son placement en hôpital psychiatrique.

Le suspect était "mutique" explique le procureur de la République de Valence

Il a tué -très certainement- pour prendre les clés d'une voiture. Il ne s'agit pas d'un acte irrationnel à l'état pur où quelqu'un va tuer sans raison (Avocat de la famille de deux victimes)

Un avocat va suivre de près les suites judiciaires de cette affaire. Maître Alain Fort a été choisi ce mardi par les enfants du couple de retraités tué à Montvendre pour les représenter dans le dossier. Deux soeurs et un frère "foudroyés" par la mort de leurs parents dont le tueur a dérobé la voiture. Maître Fort note lui une "certaine rationalité" dans son geste.

Pour Maître Fort, le meurtrier n'a pas tué sans raison mais pour avoir une voiture

Un juge d'instruction sera saisi en fin de semaine. L'information judiciaire devrait être ouverte pour homicides volontaires et tentatives d'homicides volontaires.

→ À lire aussi :