Faits divers – Justice

Triple meurtre de Rivesaltes : l'enquête est terminée

Par Elisabeth Badinier, France Bleu Roussillon vendredi 10 avril 2015 à 8:56

Reconstitution du triple meutre de Rivesaltes, sur le quai des mouettes
Reconstitution du triple meutre de Rivesaltes, sur le quai des mouettes © MaxPPP

Joachim Toro, 81 ans, sera renvoyé devant la cour d'assises pour le meurtre de deux employés municipaux et d'un voisin à Rivesaltes en mars 2011, mais pas pour viols et agression sexuelle. La juge a prononcé un non lieu sur ce volet de l'affaire.

L'instruction est terminée dans l'affaire du triple meurtre de Rivesaltes. En mars 2011, Joachim Toro avait abattu deux employés municipaux et un voisin après avoir blessé deux jeunes femmes dans leur voiture.

A l'époque, le parquet avait présenté cet homme de 80 ans, ancien plombier, comme un pédophile pervers qui avait entretenu une relation pendant des années avec une fillette devenue adulte moyennant finance. Cet homme  aurait "pété un plomb" lorsque la jeune femme l'aurait menacé de tout révéler.

L'enquête n'a finalement pas pris cette direction puisque la juge d'instruction renvoie Joachim Toro, 81 ans, devant la cour d'assise pour meurtre mais elle prononce un non lieu pour les viols et agressions sexuelles.

"L'altercation qui a eu lieu avec les deux jeunes femmes avant le drame du quai des mouettes à Rivesaltes fait suite à une affaire d'escroquerie dont a été victime Joachim Toro."

  • Me Béranger Tourné

Un soulagement pour l'avocat de Joachim Toro, Maître Béranger Tourné "Depuis quatre ans, Joachim Toro est présenté inlassablement comme quelqu'un de déviant, quelqu'un qui aurait eu des penchants pédophiles sur la base de rien. A l'époque il n'y avait que des dires et son honneur est aujourd’hui lavé, débarrassé d'une mauvaise fable qui n'a plus lieu d'être. Ce qui veut dire que l'altercation qui a eu lieu avec les deux jeunes femmes avant le drame du quai des mouettes à Rivesaltes fait suite non pas à un mauvais feuilleton qui a été inventé, une histoire d'amourette pédophile qui vient d'être complètement abandonnée, mais à une affaire d'extorsion de fond, de chantage, d'escroquerie dont a été victime Joachim Toro" Joachim Toro sera donc renvoyé devant la cour d'assises pour meurtre. La préméditation n'a pas été retenue . L'affaire d'extorsion de fonds dont aurait été victime le meurtrier a été dissociée du triple meurtre et fait donc l'objet d'une autre enquête.

Triple meurtre Rivesaltes / avocat