Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Trois adolescents valentinois ultra-violents, sous contrôle judiciaire après une agression dans un bus

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Ils s'en prenaient toujours à plus faible qu'eux.Trois ados de 13, 14 et 16 ans ont agressé à coup de couteau un autre jeune de 15 ans dans un bus de Valence (Drôme) ce dimanche après-midi. Deux d'entre eux avaient déjà agressé deux personnes handicapées au plateau des couleures le mois dernier.

Illustration
Illustration © Radio France - Nathalie Rodrigues

Valence, France

Leur comportement inquiète les professionnels de la justice. Surtout le plus jeune des trois. Âgé de 13 ans seulement, il a déjà été présenté deux fois en quatre mois à un juge des enfants pour des affaires de violence. Au printemps dernier, il faisait partie de la bande qui agressait des élevés de l'lND à Valence à coup de tessons de bouteilles pour voler des portables.

Ce dimanche 17 novembre, avec ses deux copains  de 14 et 16 ans, c'est lui qui est à l'origine de l'agression d'un jeune de 15 ans dans un bus de Valence. Il sort son couteau de son sac vient menacer et intimider le jeune voyageur en montrant la lame. Puis il passe son arme à ses deux amis qui à leur tour menacent le garçon. Ils se mettent aussi à le gifler et le frapper à coup de pied. Pour quelle raison ? Un "mauvais regard" ! C'est en tout cas ce qu'assume le jeune de 13 ans face aux policiers. La victime l'aurait "mal regardé", voilà qui justifie selon lui un tel déchaînement. Le jeune voyageur victime, plutôt traumatisé, s'est vu prescrire un jour d'ITT. 

Les trois jeunes ayant agi sous l'objectif de la caméra de vidéo protection du bus, ils n'ont pas été difficiles à identifier et interpeller. Ce mardi, après 48 heures de garde à vue, ils ont été présentés à un juge des enfants. 

Couvre feu et pointage au commissariat

Les deux ados de 13 et 14 ans ont aussi reconnu avoir agressé le mois dernier deux personnes handicapées au plateau des couleures à Valence. Cette fois les victimes avaient eu le tort de ne pas dire bonjour aux deux adolescents. Les deux ados se sont là aussi violemment jetés sur eux.  Au point qu'un automobiliste témoin de la scène s’est arrêté pour protéger les deux personnes handicapées, et les mettre à l'abri dans le magasin le plus proche. 

Le juge des enfants a donc placé les trois agresseurs du bus sous contrôle judiciaire strict. Obligation de pointer au commissariat, interdiction de sortir de chez eux entre 20h et 7h du matin et interdiction de se rencontrer entre eux. Mais les professionnels de la justice se disent aussi particulièrement inquiets du comportement des deux plus jeunes. Le juge des enfants a donc ordonné pour ces garçons de 13 et 14 ans une expertise psychiatrique pour tenter de comprendre pourquoi autant de violence de leur part à leur âge pour des raisons aussi futiles. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu