Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Trois ans après l'assassinat d'Aïcha en pleine rue à Valence, le procès s'ouvre devant les Assises

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu
Valence, France

Adnen Guelmami est jugé devant la cour d'assises de la Drôme à partir de ce lundi matin pour l'assassinat de sa femme Aïcha. La justice avait déjà pris des décisions concernant ce mari violent qui ne supportait pas qu'elle veuille divorcer, ça n'a pas suffi à la sauver.

La reconstitution s'était déroulée sur place le 28 septembre 2017
La reconstitution s'était déroulée sur place le 28 septembre 2017 © Radio France - Nathalie De Keyzer

Une femme tuée en pleine rue à Valence, malgré l'intervention des passants. C'était il y a trois ans, le 7 août 2017. Aïcha Boualem mourait sous les coups de couteau de son mari. Ce Tunisien de 33 ans est jugé à partir de ce lundi matin et pour trois jours par la cour d'assises de la Drôme. Une terrible affaire de mari violent qui ne supportait pas le projet de divorce de sa femme.

Aïcha avait pourtant donné l'alerte. Quatre mois plus tôt, en avril 2017, elle avait déposé plainte pour des violences. L'homme avait alors été placé sous contrôle judiciaire. En attendant sa comparution, il avait interdiction de paraître à Valence, interdiction d'approcher sa femme. C'est pourtant ce qu'il a fait, à plusieurs reprises, dans les jours précédant la tragédie. 

Quatorze coups de couteau, malgré l'intervention des témoins

Le 7 août, Adnen Guelmami se présente une nouvelle fois devant l'appartement d'Aïcha. Il la suit dehors. Veut discuter. Tous les deux s'assoient sur un banc devant le bureau de tabac à l'angle des rues des Alpes et Faventines.  Là, l'homme sort un long couteau qu'il a acheté une dizaine de jours plus tôt. Et il la poignarde. Quatorze coups de couteau. Les premiers témoins se précipitent, il s'agit d'un couple qui descend de voiture. Il se retourne et les poursuit, couteau à la main. Le couple réussit à s'enfuir. Il est trop tard pour Aïcha. L'accusé devra répondre d'assassinat. Il est jugé également pour les violences à l'encontre des témoins.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess