Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Trois ans de prison ferme pour avoir commis un home-jacking à Béziers

-
Par , France Bleu Hérault

Deux hommes ont été condamnés à de la prison ferme mercredi par le tribunal de Béziers pour avoir agressé en pleine nuit deux Biterrois avant de repartir avec du numéraire. Les deux individus avaient été arrêtés par la police municipale.

Le tribunal de Béziers en mode crise sanitaire
Le tribunal de Béziers en mode crise sanitaire © Radio France - Stéfane Pocher

Les agresseurs d'un couple de Biterrois étaient jugés en comparution immédiate ce mercredi 2 décembre au tribunal de Béziers.  Ces deux hommes âgés de 33 et 45 ans ont été condamnés à une peine de trois ans d'emprisonnement avec mandat de dépôt pour des faits de vol par ruse dans une habitation, aggravés par la circonstance de réunion.

Dans la nuit du dimanche 30 novembre, ces derniers, qui se font passer pour des policiers, frappent vers 23h50  chez leurs victimes rue Casimir-Perret avant de se jeter sur elles afin d'entrer dans leur domicile. Ils prennent ensuite la fuite en emportant une montre, divers documents personnels et la somme de 40 euros.

Les deux hommes en état d’ébriété ont ensuite été interpellés par la police municipale de Béziers suite au signalement précis donné par un couple. En situation irrégulière sur le territoire national pour l’un, et sans travail ni enfants à charge pour l’autre, les deux auteurs, de nationalité marocaine, ont également été condamnés à une interdiction définitive du territoire français.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess