Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Trois ans de prison ferme pour avoir mis un bébé dans un lave-linge

-
Par France Bleu Roussillon, France Bleu
Perpignan, France

Un jeune homme avait mis l'enfant "par amusement" dans la machine d'une laverie de Perpignan en mars 2017. La petite fille avait été blessée. La mère, qui n'avait pas réagi, est condamnée elle aussi.

Une laverie (illustration)
Une laverie (illustration) © Maxppp - Sebastien JARRY

Le procès de l'inconscience ce mardi après-midi au tribunal de Perpignan. Un jeune homme de 23 ans a été condamné à trois ans de prison ferme, et incarcéré immédiatement. En mars 2017, il avait déposé le bébé de sa compagne dans le sèche-linge d'une laverie de Perpignan, avant de la placer ensuite dans le tambour d'une machine à laver. La petite fille de 14 mois avait résisté, il avait tout de même agi.

En présence de la mère, âgée de 19 ans au moment des faits, l'homme avait ensuite actionné le tambour à la main, sans refermer la porte, pour lui faire faire plusieurs tours.

À l'audience, il a déclaré avoir voulu "s'amuser".  Le tribunal de Perpignan l'a condamné pour "violences sur mineur" par personne ayant autorité. La jeune mère, régulièrement battue par son compagnon, a écopé d'un an de prison ferme pour "défaut d'opposition" à ces violences.

Le couple avait été interpellé suite à un signalement du service d'urgence pédiatrique de l'hôpital de Perpignan. Le bébé y avait été soigné pour des hématomes et des contusions, remarqués au foyer d'accueil dans lequel vivait alors la mère et sa petite fille.

Les deux prévenus ont immédiatement été emprisonnés après le procès. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu