Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Deux blessés par balles ce vendredi dans le quartier de Planoise à Besançon, la sécurité est renforcée

-
Par , France Bleu Besançon, France Bleu

Des coups de feu ont à nouveau retenti pour la deuxième fois de la journée, ce vendredi, dans le quartier de Planoise à Besançon, place Cassin. Ils ont fait deux blessés par balles. La sécurité a été renforcée dans le quartier.

Les policiers sont mobilisés dans le quartier de Planoise à Besançon après des coups de feu.
Les policiers sont mobilisés dans le quartier de Planoise à Besançon après des coups de feu. © Radio France - Marc Bertrand

Selon la préfecture du Doubs, de nouveaux coups de feu ont fait deux blessés par balles ce vendredi, place René Cassin dans le quartier de Planoise à Besançon. Les tirs ont retenti en fin d'après-midi, vers 18h. La police s'est rendue sur place. Les victimes seraient légèrement blessées au niveau des jambes, leur pronostic vital n'est pas engagé. Elles sont hospitalisées au CHU de Besançon. 

D'après nos informations, elles auraient reçu du plomb dans les jambes, avec selon les premiers éléments, une arme de chasse. Une enquête a été ouverte. 

Le procureur de la République de Besançon très "préoccupé" par la situation 

Selon le procureur de la République de Besançon, Etienne Manteaux, "en remettant ces faits dans un contexte plus général qui remonte au 20 novembre, tout laisse à penser que nous sommes face à une série de faits en lien avec du trafic de stupéfiants", a t-il affirmé. Le procureur s'est dit très préoccupé par la situation et il privilégie la piste de règlements de compte en lien avec du trafic de stupéfiants. 

Des premiers tirs en début d'après-midi à proximité d'une école 

Déjà en début d'après-midi, vers 16h, des coups de feu avaient été entendus par une journaliste de l'AFP, sans faire de blessé, à proximité d'une école. Les parents ont dû venir chercher leurs enfants à l'arrière du bâtiment, juste après les tirs. Selon le procureur de la République de Besançon, Etienne Manteaux, ils auraient été tirés en l'air "a priori avec un fusil de chasse."

La sécurité renforcée pour ce vendredi soir 

La préfecture du Doubs annonce que la sécurité est renforcée pour ce vendredi soir dans le quartier. Des renforts de police sont déployés. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Six épisodes de coups de feu en moins de deux mois 

Des tirs qui ont lieu moins de 24 heures après d'autres échanges de tirs jeudi soir, qui ont fait un blessé grave, un jeune homme de 24 ans touché à la jambe et dans le bas du ventre. Son pronostic vital n'est plus engagé. Une enquête a été ouverte. 

Déjà en plein soir de Noël, trois personnes avaient été blessées par une quinzaine de tirs. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess