Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Trois cambrioleurs géorgiens interpellés à Poitiers !

mercredi 7 février 2018 à 17:10 Par Baudouin Calenge, France Bleu Poitou

Le fruit d'une enquête menée depuis la fin décembre par les gendarmes de la compagnie de Poitiers. Les voleurs présumés auraient commis une quinzaine de cambriolages en Vienne et dans les départements limitrophes estime les enquêteurs

 Les gendarmes ont interpellé le trio de cambrioleurs rue Delaunay à Poitiers
Les gendarmes ont interpellé le trio de cambrioleurs rue Delaunay à Poitiers © Maxppp - Sebastien JARRY

Poitiers, France

Une enquête grandement facilitée par un témoignage. Celui d'un homme qui repère une voiture suspecte non loin de chez lui. Il relève le numéro d’immatriculation et le transmet à la gendarmerie. De fil en aiguille, les gendarmes arrivent à localiser son propriétaire. Une planque est organisée et c'est au retour d'un périple en deux sèvres ou le trio venait de "visiter" une habitation que les enquêteurs interpellent mardi les trois hommes

Des colliers en or et des bagues serties de pierres précieuses

Dans leur maison, ils découvrent de nombreux objets volés. Surtout des bijoux. "Des colliers en or, des bagues" détaille le commandant de la compagnie de Poitiers. Une partie des propriétaires des bijoux est rapidement identifié et certains se sont déjà vu restituer leurs biens. Quant aux trois hommes âgés de 30 à 40 ans, ils devraient comparaitre vendredi devant le tribunal correctionnel de Poitiers.