Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Trois cas de Covid-19 au commissariat de Tours et plus d'un dizaine de cas suspects

Par

Trois policiers de Tours ont été infectés par le coronavirus. D'autres sont sans sans doute atteints mais non testés. Les syndicats dénoncent toujours l'absence de masques pour ceux qui patrouillent.

Commissariat de Tours Commissariat de Tours
Commissariat de Tours - @GoogleStreetView

Le commissariat de Tours n'est pas épargné par l'épidémie de coronavirus. Pour l'instant, sur les 500 fonctionnaires, trois policiers sont déclarés positif au Covid-19. Le premier a été déclaré positif le 21 mars, les deux autres ce dimanche. Il n'y a pas de complication pour l'instant. D'autres policiers "sont fortement suspectés d'être porteurs du virus mais non testés" dixit le directeur départemental de la sécurité publique d'Indre-et-Loire. Ils sont confinés chez eux. Pour les délégués syndicaux, il y en aurait entre dix et quinze de touchés mais non-testés. 

Publicité
Logo France Bleu

Les masques sont au commissariat, mais interdiction de les mettre

Le sujet de préoccupation est toujours le même au commissariat : la non-utilisation des masques lors des patrouilles. Il y a pourtant 3.000 masques à disposition, 2.200 fournis par la préfecture, 400 par l'enseigne Hyper U, et 300 par la mairie de Saint-Cyr-sur-Loire. L'ordre vient du ministère de l’Intérieur, pour ne pas effrayer la population. “C’est aberrant” disent les délégués syndicaux. "On veut des masques et des gants pour pouvoir travailler en toute sécurité pour que la police puisse rester dans la rue jusqu'à la fin de cette épidémie" note par exemple Thierry Pouilloux, le délégué Unité SGP-Police. 

L'activité du commissariat est semblable aux vacances scolaires

Pour permettre aux forces de l’ordre de poursuivre leurs missions, seuls les commissariats de Tours et Joué-lès-Tours restent ouverts. Les 3 autres bureaux de police sont fermés. "Nous arrivons à maintenir un taux normal de fonctionnement" dit Stéphane D'Hayer, le DDSP, c'est-à-dire 60% des effectifs de terrain, et 50% dans les bureaux.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu