Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Deux cercueils ouverts dans un cimetière de Dordogne

-
Par , France Bleu Périgord, France Bleu

Trois tombes ont été vandalisées dans un cimetière de la commune de Moulin-Neuf mi-février. La procureure de la république de Bergerac ouvre un enquête, apprend-on ce mercredi.

Le cimetière du hameau de la Madeleine est à l'écart du reste de la commune.
Le cimetière du hameau de la Madeleine est à l'écart du reste de la commune. - Capture d'écran / Google Street View

Trois tombes ont été dégradées dans un cimetière de la commune de Moulin-Neuf à la mi-février ont révélé nos confrères de Sud Ouest. France Bleu Périgord a appris qu'en plus des dégradations des tombes, deux cercueils ont été ouverts. La procureure de la République de Bergerac ouvre une enquête pour violation de sépulture et dégradations. Les faits remontent au mardi 16 février dernier. 

Selon nos informations, deux personnes décrites comme jeunes ont été surprises dans ce cimetière plus tôt dans la journée par des promeneurs. A la vue des passants, les individus se sont enfuis en deux-roues par une seconde porte du cimetière. La constatation des dégradations est faite quelques heures plus tard lors du passage des agents de la mairie. 

"Aucun élément laisse à penser" qu'il y ait eu des vols

Le lundi suivant, des services de pompes funèbres se sont rendus sur place pour de plus importantes investigations. Avant de réparer les dégâts, les agents funéraires ont constaté que deux cercueils avaient été ouverts. Parmi les trois tombes vandalisées, seules deux ont été ouvertes.

La réaction du maire de la commune, Georges Elizabeth

A ce stade de l'enquête, la procureure de la République de Bergerac indique qu'"aucun élément laisse à penser" qu'il y ait eu des vols de bijoux ou tout autre élément présent dans ces cercueils. L'enquête est confiée à la Gendarmerie.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess