Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Trois cyclistes fauchés par une voiture entre la Haute-Garonne et les Hautes-Pyrénées : un mort et un blessé grave

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Occitanie, France Bleu Béarn, France Bleu

Une voiture a percuté un groupe de cyclistes ce jeudi matin au niveau de la commune de Thermes-Magnoac, entre la Haute-Garonne et les Hautes-Pyrénées. Un homme de 63 ans est mort, un autre est gravement blessé.

Le groupe de cyclistes faisait partie du club de Boulogne-sur-Gesse (Haute-Garonne).
Le groupe de cyclistes faisait partie du club de Boulogne-sur-Gesse (Haute-Garonne). © Maxppp - Julio Pelaez

Thermes-Magnoac, France

Un drame de la route ce jeudi matin sur la commune de Thermes-Magnoac, dans les Hautes-Pyrénées, à la frontière avec la Haute-Garonne. Un cycliste de 63 ans est mort, renversé par une voiture en plein virage sur la route de Tarbes vers 8h30. Il roulait avec un groupe de sept autres personnes, toutes licenciées au club de cyclisme de Boulogne-sur-Gesse. "On avait l'habitude de sortir tous les jeudis matins. On se donnait rendez-vous à 8h", raconte Claude Aspect, le secrétaire du club qui faisait partie du groupe.

Mais quelques minutes après le départ des huit hommes, sur la D632 au niveau de Thermes-Magnoac, une voiture a percuté le groupe par l'arrière. 

Moi j'étais devant et j'ai entendu comme un coup de fusil - Claude Aspect, secrétaire du club, témoin de la scène

Il raconte que ça a été "très violent". André, l'homme qui est décédé a été projeté "à une bonne vingtaine de mètres". Un autre cycliste a été transporté en hélicoptère à l'hôpital Rangueil, à Toulouse. Il s'agit du président du club cyclotouriste de Boulogne-sur-Gesse qui se trouve dans un état très grave. Un blessé léger a été amené, lui, au centre hospitalier de Saint-Gaudens. 

D'après les premiers éléments,  le conducteur était en état de choc et n'avait pas consommé d'alcool.  Claude Aspect ne comprend pas comment il a pu "ne pas les voir", mais il ajoute  : "moi j'en veux à personne car ce pauvre homme qui nous a fauché, c'est aussi une victime".

Appel aux pouvoirs publics

Du côté de la fédération française de cyclotourisme, le président pour la Haute-Garonne Michel Fontayne, estime lui que c'est le drame de trop. 

Je suis un peu désarmé car je ne vois pas les pouvoirs publics prendre ce fléau en considération et je me demande combien de morts supplémentaires il va falloir pour que les pouvoirs publics agissent - Michel Fontayne

Il milite pour davantage de sensibilisation dans les auto-écoles et davantage de panneaux sur les routes pour rappeler qu'il faut une distance de 1,50 m minimum pour doubler un cycliste.