Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Trois dockers du port de Nantes Saint-Nazaire soupçonnés de faits de violences sur un piquet de grève

-
Par , France Bleu Loire Océan

Trois dockers du grand port de Nantes Saint-Nazaire sont en garde à vue depuis ce lundi 27 janvier à Montoir-de-Bretagne. Ils sont soupçonnés de faits de violences sur des employés d'entreprises du port le 22 janvier. Une altercation sur un piquet de grève aurait dégénéré.

Dans le cadre de l'opération "port mort", les accès au port ont été bloqués à plusieurs reprises
Dans le cadre de l'opération "port mort", les accès au port ont été bloqués à plusieurs reprises © Radio France - Anne Patinec

Trois dockers du grand port de Nantes Saint-Nazaire pourraient être jugés en comparution immédiate pour "violences aggravées" ce mercredi par le tribunal correctionnel de Saint-Nazaire. En garde à vue depuis lundi à la gendarmerie de Montoir-de-Bretagne, ils sont soupçonnés de faits de violences sur un piquet de grève vis à vis de salariés d'entreprises du port la semaine dernière. Des employés qui en raison des blocages doivent garer leurs véhicules loin de leurs bureaux.

Une victime aurait reçu des coups de pelle

L'altercation aurait eu lieu sur un des points de blocage du port alors que les employés sortaient du travail le 22 janvier en fin de journée. L'une des quatre victimes aurait reçu des coups de pelle et s'est vu notifier une ITT (interruption totale de travail) de 10 jours. Depuis le début de l'année, à  plusieurs reprises, la CGT a appelé les dockers, agents portuaires, grutiers, à faire grève dans le cadre de l'opération "port mort" pour dénoncer le projet de réforme des retraites. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu