Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Trois frères et sœur morts noyés à Chalon-sur-Saône, la piste accidentelle est privilégiée

lundi 9 juillet 2018 à 4:37 - Mis à jour le lundi 9 juillet 2018 à 6:05 Par Arnaud Racapé, France Bleu Auxerre, France Bleu Bourgogne et France Bleu

Le drame a eu lieu dimanche sur le plan d'eau des Prés Saint-Jean, une base de loisirs située, au nord de la sous-préfecture de Saône-et-Loire.

© Maxppp - PHOTOPQR/JOURNAL SAONE ET LOIRE

La nouvelle a été confirmée tard dimanche soir. Trois enfants sont morts noyés, dimanche à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), à la base de loisirs des Prés Saint-Jean. Malgré l'intervention des pompiers, les trois enfants repêchés un peu plus tôt par les pompiers n'ont pas pu être ranimés. Il s'agissait d'une fillette de 9 ans, et de deux garçons âgés de 10 et 13 ans. 

Retrouvés par plusieurs mètres de fond, dans une zone interdite à la baignade, ils sont morts dans la soirée au CHU de Chalon-sur-Saône. Le maire Les Républicains Gilles Platret évoque une tragédie.

Selon les premiers éléments divulgués par le sous-préfet d'Autun, Éric Boucourt,  chez nos confrères de France Info, "en début de soirée, ces trois enfants étaient avec leur mère et ils voulaient se rafraîchir en se trempant les pieds au bord de l’eau". Les deux plus petits ont été autorisés "semble-t-il à se tremper les pieds dans l’eau". "

En jouant, ils se sont écartés de la berge, ils ont dû glisser sur la pente et couler à pic. Le troisième âgé de 13 ans a couru pour leur porter secours et a lui-même coulé à pic. Nous ignorons à ce stade, s’ils savaient nager ou pas", a-t-il poursuivi. 

Sur le bord de ce plan d’eau, interdit à la baignade, c’est peu profond, "mais quand on s’écarte de la berge, la pente devient rapide". Le temps que les secours arrivent et retrouvent les corps des enfants, il s’est écoulé une heure.

Chalon-sur-Saône, en, Saône-et-Loire - Radio France
Chalon-sur-Saône, en, Saône-et-Loire © Radio France - Denis Souilla