Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

INFO FRANCE BLEU BEARN - Trois gardes à vue dans l'affaire du meurtre de Joël Balmé à Tarbes

mercredi 6 juin 2018 à 17:44 Par Daniel Corsand, France Bleu Béarn

Trois personnes sont actuellement gardées à vue dans la Drôme par la police judiciaire de Pau. C'est vers le Sud-Est de la France que s'est dirigée l'enquête sur le meurtre de Joël Balmé. Une vengeance qui trouverait sa source dans le passé délinquant de la victime.

La maison de Joel Balmé après son assassinat
La maison de Joel Balmé après son assassinat © Radio France - Daniel Corsand

Tarbes, France

Trois personnes sont en garde à vue dans l'enquête sur le meurtre de Joël Balmé à Tarbes. Cet homme de 59 ans a été abattu le 31 janvier 2018 en début de soirée, dans sa maison de la rue du Corps franc Pommies. L'information judiciaire a été ouverte pour assassinat et confiée à la police judiciaire de Pau, sous la direction d'une juge d'instruction de Pau. Ce mardi matin trois personnes ont été interpellées dans la Drôme. La piste a amené les enquêteurs bien loin de Tarbes et des Hautes-Pyrénées. 

La piste de la vengeance

C'est bien dans le passé délinquant de Joël Balmé, la victime, que pourrait se nouer ce crime. Quand il vivait dans le Sud-Est de la France. Une histoire vieille de vingt ans. Il avait été condamné pour des attouchements sur une fillette. La piste exploitée par la police judiciaire de Pau serait celle de la vengeance. Le frère de cette enfant aurait organisé le meurtre de Joël Balmé. Il serait venu à Tarbes accompagné d'un ami pour l'abattre de six coups de feus, dont trois mortels. Il est vrai que le scénario de la mort de la victime correspond tout à fait à une exécution. Ils sont arrivés en voiture, et ont tiré sans sommation dès que Joël Balmé a ouvert sa fenêtre. Ils ne lui ont laissé aucune chance. Les deux hommes ainsi qu'une femme qui est la compagne de l'un d'eux sont les personnes gardées à vue. Un des hommes a été interpellé et gardé à vue à Valence. Le couple est retenu à Montélimar. Justement, l'organisateur de ce règlement de compte, serait passé aux aveux dans la journée d'hier. Les gardes à vue ont été prolongées et peuvent durer jusqu'à jeudi matin.