Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Quatre "gilets jaunes" blessés par un automobiliste à Rouen

Quatre "gilets jaunes" ont été blessés par une voiture qui a tenté de traverser leur manifestation ce samedi 16 février 2019, vers 16h30 à Rouen. Le conducteur a pris la fuite, mais s'est finalement rendu au commissariat. Il a été placé en garde-à-vue.

l'un des blessés touché à la tête a passé de longues minutes au sol
l'un des blessés touché à la tête a passé de longues minutes au sol © Radio France - Sixtine Lys

Rouen, France

Quatre gilets jaunes ont été légèrement blessés ce samedi 16 février vers 16h30, avenue du Mont Riboudet à Rouen. Un automobiliste de 29 ans a tenté de traverser le cortège et s'est retrouvé au milieu de la foule avec sa compagne et son bébé. Il a forcé le passage et percuté quatre personnes. 

Selon la police, l’automobiliste a été pris à parti et a eu peur. Frédéric, un gilet jaune rouennais qui était à quelques mètres, raconte. 

Frédéric, était à quelques mètres, il raconte

Cela s'est passé devant une concession automobile où travaille Cindy qui a assisté à la scène : "L'automobiliste voulait juste passer, raconte la vendeuse. Les "gilets jaunes" avaient décrété qu'il ne passerait pas. L'homme s'est un petit peu énervé. Les gilets jaunes sont arrivés sur lui et il a paniqué, ce que je comprends parce qu'ils étaient en train de casser sa voiture. Ensuite il est parti en trombe."

Placé en garde à vue

Après avoir pris la fuite, l'automobiliste de 29 ans s'est finalement rendu au commissariat, il a été placé en garde à vue.

Au moment des faits, le cortège comptait plus d'un millier de participants. Après quelques échauffourées dans le centre-ville de Rouen entre un groupe de manifestants et les forces de l'ordre, la manifestation a été dispersée vers 19H avec quelques tirs de gaz lacrymogène. 

REPORTAGE : Quatre "gilets jaunes" blessés par un automobiliste à Rouen